Sécurisation du territoire : Les FAMa opèrent désormais en toute autonomie

0

Ainsi, contrairement aux années précédentes, le mois d’août, habituellement pénible pour les FAMa à cause de l’hivernage, a été relativement calme en termes d’attaques terroristes. Cette accalmie est le fruit de la montée en puissance de l’Armée, caractérisée par une posture dynamique favorisée par les efforts salutaires déployés par les autorités de la Transition, dans le renforcement des capacités opérationnelles des FAMa, notamment en matière de vecteurs aériens de dernière génération.

Toutefois, la situation sécuritaire du mois écoulé a été marquée par des attaques directes et indirectes contre les FAMa en statiques dans les emprises ou en mouvement à travers des embuscades et poses d’Engins explosifs improvisés (EEI), dans plusieurs localités du Nord et du Centre du pays. La période indiquée a été marquée, entre autres, par huit incidents et découvertes d’EEI, six attaques directes et indirectes, 89 présences et mouvements des Groupes armés terroristes (GAT) ainsi que des actes de banditisme, d’enlèvements et d’assassinats.

Les répliques cinglantes à ces attaques ont permis aux FAMa de neutraliser plus d’une centaine de terroristes, de nombreux blessés à travers l’opération Maliko notamment sur ses théâtres Centre, Est et Sud. Plusieurs autres ont été interpellés dont des cadres fortement recherchés, notamment Hamadoun Touré dit Bosso.

Ces résultats fort encourageants ont été enregistrés suite à des frappes aériennes effectuées par les nouveaux avions de l’armée de l’air, des reconnaissances offensives terrestres, des opérations aéroportées, entre autres. Ces opérations ont également permis à nos soldats de récupérer une importante quantité d’armements, de munitions et de matériels de communications, ainsi que des fûts de carburant, abandonnés par les GAT, de plus en plus en débandade. Côté ami, les FAMa déplorent la mort de trois soldats et une dizaine de blessés au mois d’août.

Ces informations ont été données hier au cours de la traditionnelle conférence de presse de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), dans les locaux de la structure. La conférence était essentiellement animée par le directeur adjoint du service, le colonel Mariam Sagara, en présence de plusieurs autres responsables militaires.

Au cours de sa présentation, la conférencière a largement expliqué les contours de la situation des opérations militaires sur le terrain, avant de rappeler les activités menées au niveau du département en charge de la Défense et celui de l’état-major général des Armées. Selon le colonel Mariam Sagara, ce volet a été marqué par la visite du chef d’état-major général des Armées, le général de division Oumar Diarra sur tous les secteurs opérationnels de l’opération Maliko à savoir Ségou, Sévaré, Gao, Bourem, Bamba, Tombouctou et Kidal.

À travers ce déplacement, il s’agissait, pour le général Oumar Diarra, de galvaniser les troupes sur le terrain et leur transmettre le message du chef suprême des Armées, le colonel Assimi Goïta. Le mois d’août a été également marqué par le déplacement du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, en Russie pour diverses activités visant à consolider «nos relations avec ce partenaire crédible et engagé pour la paix au Mali». Et aussi de renforcer les capacités offensives des FAMa.

Source : L’Essor

Partager.