Refondation de l’état : CRI 2002 demande le retour aux valeurs ancestrales

0

Pour l’avènement du Mali Kura, le Cercle de Réflexion et de l’Information pour la Consolidation de la Démocratie au Mali (CRI 2002) a réuni les chefs de quartier et de village, et les personnes âgées à la Maison des Aînés, le jeudi 01 septembre 2022. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le vice-président du Conseil des Personnes âgées du Mali (CNPAM), le colonel major Malick Coulibaly.

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le vice-président du CNPAM, le président du CRI-2002, Dr Abdoulaye Sall a rappelé le contexte de l’atelier, à savoir les 5 axes de la refondation portant sur la gouvernance, les réformes politiques, institutionnelles et administratives ; la sécurité, la défense, la paix et la cohésion sociale ; la croissance économique et le développement durable ; le secteur touristique et citoyenneté ; le capital humain et l’inclusion sociale. Il a remercié, les chefs de quartier et les personnes âgées pour leur dévouement pour la cause du Mali. Selon Dr Sall, on ne peut pas parler de refondation sans l’implication des personnes âgées. Aux dires du président du CRI-2002, il faut traiter le problème de l’effritement de l’autorité parentale et de l’État, afin de résoudre la question de la gouvernance. Malheureusement, poursuit-il, le gouvernement évoque seulement l’effritement de l’autorité de l’État. À la fin de son intervention, il dira que les personnes âgées constituent un des maillons de la refondation nationale. Lors de cette journée, les chefs coutumiers et les personnes âgées ont mis l’accent sur le retour aux valeurs ancestrales qui sont la colonne vertébrale de la refondation de l’État. Ils ont aussi évoqué la place de l’éducation dans l’avènement du Mali Kura. Selon eux, il faut apprendre au Malien, à se connaître. Pour CRI-2002, la crise que le Mali subit depuis son accession à l’indépendance le 22 septembre 1960, est à la fois un « danger » et une « opportunité ». Raison pour laquelle, il exhorte les Maliens à transformer cette crise multidimensionnelle en opportunité.

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Partager.