Mort du président tchadien Idriss Deby : Vive émotion au Mali

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Au Mali, les autorités de la transition, les responsables politiques, des simples anonymes etc. ont rendu un vibrant hommage à Idriss Deby Itno, président du Tchad, mort ce mardi des suites de blessures reçues lors des combats contre des rebelles. La disparition du président Idriss Deby Itno,  selon Bah N’Daw, président de la transition au Mali, est une lourde perte, non seulement pour son pays, le Tchad pour lequel il est allé jusqu’au sacrifice suprême, mais aussi pour la région sahélienne et l’Afrique.

À l’annonce de la mort de l’ancien président Idriss Deby Itno, les publications sur les réseaux sociaux ont déferlé au Mali où tristesse et indignation ont été exprimées. Certains internautes maliens ont même décrit Idriss Debo Itno comme « un héros africain tombé les armes aux mains », et de nombreux messages publiés sur Internet ont été accompagnés de photos, rendant hommage au courage du maréchal tchadien. « La fin d’une époque, mais le début d’une incertitude dans le Sahel », commente le journaliste Alpha Mahamane Cissé.

« …En cette douloureuse circonstance, je m’incline devant sa mémoire. J’adresse au Peuple, aux hautes Autorités tchadiennes et à la famille de l’illustre disparu mes condoléances les plus attristées », a déclaré, dans un communiqué, Bah N’Daw. Selon le président de la transition du Mali, la disparition du Président Idriss Deby est une lourde perte, non seulement pour son pays, le Tchad pour lequel il est allé jusqu’au sacrifice suprême, mais aussi pour la région sahélienne et l’Afrique. « Il s’est illustré dans notre histoire récente qu’il a d’ailleurs contribué à façonner par son engagement et sa vision d’une Afrique unie et forte. En ces moments de grande tristesse, le Peuple et le Gouvernement du Mali témoignent de leur reconnaissance et de leur gratitude au Peuple et au Gouvernement du Tchad pour le soutien multiforme apporté, sous la direction du Maréchal, à la paix, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme au Sahel.»

Pour l’ancien ministre des affaires étrangères du Mali, Tiébilé Dramé, «  les Maliens n’oublieront jamais son engagement pour la liberté du Mali: de la vallée de l’Ametettaï dans l’Adagh (2012) au Liptako Gourma (2021). » L’héroïsme des soldats tchadiens fait partie de l’histoire du Mali, a indiqué le président du Parena. Soumeylou Boubeye Maiga, ancien Premier ministre du Mali, a, quant à lui, fait part de la perte « d’un allié fondamental pour le Mali et le Sahel. »

Tiéman Hubert Coulibaly, ancien ministre de la défense du Mali, a aussi rendu hommage à Idriss Deby, en soulignant notamment dans une déclaration que « le Mali perd un allié, un soutien et un ami.»

Idriss Deby Itno, le président tchadien, âgé 68 ans, est décédé, hier, mardi, des suites de blessures reçues alors qu’il dirigeait ses forces dans des combats contre les rebelles du FACT dans le nord du pays, selon les autorités tchadiennes. Promu au rang de Maréchal en août dernier, Idriss Deby venait d’être réélu pour un mandat de 6 ans avec 79,32% des suffrages exprimés. Le maréchal Idriss Déby, président du G5 Sahel, était un acteur clé dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Il avait annoncé l’envoi de 1 200 soldats tchadiens dans la zone des trois frontières, située entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

M. K. Diakité

Source: Le Républicain

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire