L’imam Mahmoud Dicko, leader politico-religieux

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La réputation de l’imam de la mosquée de Badala-City avait, déjà, pris un sacré coup. Du moins, depuis qu’il avait été accusé, par les leaders du M5-RFP d’avoir trahi les idéaux du peuple malien au profit de la junte militaire, dont il serait devenu le conseiller occulte.
Mais avec les révélations faites, mercredi dernier, dans son émission intitulée « Grands dossiers » sur l’imam Dicko, par le sulfureux chroniqueur Ras Bath, le leader politico-religieux semble avoir touché le fond.
« L’imam Dicko recevait de Léo Tall 2 millions CFA, par mois de 2015 à 2019, puis 8 millions CFA, par mois, lorsque Boubou Cissé a été nommé Premier ministre ».
Depuis, la côte de popularité de l’imam Mahmoud Dicko est dégringolade au sein de l’opinion publique nationale, voire internationale.

Mohamed El Heïba /Canarddechaine.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.