Le blocus de Douentza levée …Et après ?

0

Après plusieurs mois d’un blocus aux conséquences indescriptibles, la RN6 et les accès à la localité de Boni seraient désormais praticables. Un retour total à la normale se fait encore attendre, certes, mais la levée des barrières djihadistes se trouve au cœur d’un deal entre la Katiba du Macina et les notabilités des zones dont les populations ont longtemps manqué de tout.

Elles pourraient désormais accéder aux denrées de première nécessité et circuler librement dans la zone pourvue d’observer aux pieds de la lettre les exigences des groupes terroristes. Idem pour les nombreux camions en provenance ou en partance à Gao, une cité où même les étals des pharmacies sont restés dépourvus pendant tout le temps du blocus. Bref, un véritable ouf de soulager s’annonce et pourrait être joyeusement accueilli par les populations avec un arrière-gout très amer, en plus du suspense qui l’entoure.

En effet, lors d’une précédente tentative de briser le blocus, un convoi de 19 camions gros-porteurs n’a pu échapper aux représailles terroristes malgré l’escorte militaire qui l’encadrait.

Ledit convoi a été notamment pris à partie, saccagé et réduit en cendre avec l’ensemble des cargaisons des véhicules en question. Treize des dix-neuf camions appartiennent à une seule propriétaire et aucune indemnisation ne se dessine pour l’heure du côté des autorités de Transition, quoique le convoi ait embarqué en comptant sur les assurances données par l’armée régulière.

Source: Le Témoin

Partager.