Inauguration du centre secondaire d’état civil de garantibougou : désengorger les centres d’état civil et rapprocher l’administration aux administres

0

La maire Amadou Ouattara de la commune V a inauguré ce mercredi 31 aout 2022 un centre secondaire d’Etat civil à Garantibougou, réalisé par la mairie de la commune V sur fonds propres. C’était en présence des autorités administratives, les chefs de quartier et légitimités traditionnelles de la commune, les conseillers communaux et les notables de Garantibougou.

«La cérémonie qui nous réunit ce matin est l’inauguration du centre secondaire d’état civil de Garantibougou», précise le maire de la commune V, Amadou Ouattara. Pour le représentant de la direction nationale d’état civil, ce que le maire Ouattara est en train de faire va en droite ligne avec les systèmes des Nations Unies.
En effet, initié en 2017 par le conseil communal pour répondre à un besoin pressant des quelques 11 000 âmes du secteur de Garantibougou, la création de ce centre a permis, non seulement de désengorger les autres centres d’état civil, mais aussi d’atteindre un objet fondamental de la décentralisation, à savoir rapprocher l’administration des administrés.
Ce joyau infrastructure a été réalisé par la mairie de la commune V sur fonds propres. Son cout de réalisation est estimé à soixante-onze-millions quatre cent un mille trois cent soixante-trois (71 401 363) francs toutes taxes comprises. Bâti sur une superficie de réalisation de 2230m2, ce centre d’état civil est composé de : un bâtiment principal couvert en dalle, comprenant cinq bureau, une salle de célébration, un hall et deux toilettes. Aussi, un loge gardien, deux toilettes extérieurs et le mur de clôture.
Selon le maire de la commune V, Amadou Ouattara, cette réalisation qui vient s’ajouter à la liste du patrimoine immobilier communal, doit faire l’objet, d’une attention particulière par non seulement des habitants de Garantibougou, mais de toute la commune V. aussi, il a profité de cette occasion pour inviter les habitants de Garantibougou à faire enregistrer tous les fait d’état civil que sont les naissances, les mariages et les décès.
Cependant, le maire Ouattara, ajoute qu’il ne s’agit pas seulement de les faire enregistrer, mais aussi de procéder au retrait des actes après leur établissement, surtout ceux relatif à la naissance, car l’acte de naissance constitue le premier droit de l’enfant.
Ainsi, à la fin de la cérémonie de l’inauguration du centre secondaire d’Etat civil de Garantibougou, le maire de la commune V, Amadou Ouattara, accompagné par le représentant du gouverneur, les chefs de quartier et légitimités traditionnelles de la commune, les conseillers communaux et les notables de Garantibougou, ont clôturé la cérémonie par une plantation de 78 pieds d’arbres dans la cour du nouveau joyau.

Kossa Maïga /Canarddechaine.com

Partager.