Douane : renforcement des capacités pour booster les recettes

0

Des sessions de formation dans le cadre de la coopération avec la douane mauritanienne se déroulent depuis le lundi 2 août, à l’hôtel Onomo et ce jusqu’au 25 août prochain. Selon le directeur général des douanes, Mahamet Doucara, il s’agit de se former, afin d’être à hauteur d’attente, par la réappropriation de l’une des fonctions essentielles externalisées de l’administration que constitue l’évaluation en douane afin de booster les recettes douanières. Cette formation se déroule grâce à l’appui financier de l’Union européenne.

Cette formation des cadres de la douane malienne sur les règles d’évaluation en douane vient renforcer les capacités des agents au niveau stratégique, les membres du Groupe-Projet, les chefs de bureau, de visite, ainsi que les agents vérificateurs des douanes maliennes répartis sur trois axes.
Selon le directeur général des douanes, l’inspecteur général Mahamet Doucara, ses services ont mis en place un Groupe-Projet sur la réappropriation de l’évaluation. Et en exécution du plan d’action de ce Groupe-Projet, les activités d’études et de renforcement de capacités ont été planifiées et exécutées en direction des administrations douanières sœurs du Burkina Faso et de la Mauritanie. C’est pourquoi le directeur Doucara a exhorté les participants à beaucoup d’assiduité et de rigueur dans les échanges fructueux avec l’expert Jamel Ould Abdel Nasser, directeur de la réglementation, chef du bureau national de la valeur en service à la Direction générale des douanes mauritaniennes. Il n’a pas oublié de remercier le général Dah Ould Hamady Ould El Mamy, directeur général des douanes mauritaniennes, qui n’a ménagé aucun effort pour la satisfaction diligente de toutes les requêtes, qui lui ont été adressées, pour le partage d’expériences de nos deux administrations. Selon lui, c’est un bel exemple de coopération à saluer entre deux administrations douanières de notre sous-région.
Dans la mise en œuvre de ces activités, comme l’a si bien précisé Mahamet Doucara, la Direction générale des douanes a bénéficié du soutien financier de l’Union européenne à travers Expertise France et le Projet Pafam.
Enfin, le directeur général des douanes, Mahamet Doucara a au nom du ministre de l’Economie et des Finances, remercié l’Union européenne pour son appui et son engagement exprimé dans la mise en production prochaine du module Asyval.

 

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Partager.

Les commentaires sont fermés.