Covid-19 : la 2e phase de la campagne de vaccination débute le 23 août 2021

0

Les autorités maliennes ont réceptionné, le jeudi 5 août, 151 200 doses de vaccin Johnson & Johnson. Un don du gouvernement américain qui permettra de débuter la deuxième phase de vaccination.

-maliweb.net-  « Le vaccin a des effets secondaires, mais la protection qu’il offre prend le dessus », a assuré le Pr Seydou Doumbia, président du Comité scientifique, au cours d’un point de presse ce lundi 9 août au ministère de la Santé et du Développement social. « Nous avons acquis beaucoup d’expérience avec AstraZeneca, il y a eu plus de peur que de mal », a ajouté le conférencier qui informe qu’il y a eu « plus de peur que de mal ».

Toutes les personnes de plus de 18 ans sont concernées par la vaccination. A l’exception des femmes enceintes ou allaitantes, les personnes ayant reçu une ou deux doses de l’AstraZeneca. Pour cette deuxième phase, plusieurs localités de nord notamment Kidal, Ménaka et Taoudéni sont concernées. « Le Johnson & Johnson est un vaccin sûr », a indiqué Dr Ibrahima Diarra, Directeur du centre national d’immunisation, où sont stockés tous les vaccins.

Aux dires de Dr Diarra, le vaccin Johnson & Johnson s’administre en dose unique. Ces effets indésirables, a-t-il expliqué, sont mineurs : fièvre, courbature, mal de tête, douleur au niveau du point de piqûre.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Partager.