BNDA : un total bilan de 568 milliards FCFA

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La 140e session du conseil d’administration de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) s’est tenue le mercredi 19 mai 2021, à son siège à l’ACI 2000.

La Banque verte, comme on l’appelle, a réalisé un total bilan de 568 milliards FCFA contre un résultat bénéficiaire de 8,2 milliards FCFA et a porté ses fonds propres à 72 milliards FCFA (+9 %) par rapport à l’exercice 2019. Et l’agriculture demeure le cœur de métier de la BNDA. C’était sous la présidence du président du Conseil d’Administration Moussa Alassane Diallo, en présence du Souleymane Waïgalo.
Le président du Conseil d’Administration Moussa Alassane Diallo a d’entrée de jeu évoqué le contexte marqué par la pandémie de Covid-19 et la perturbation de l’économie malienne qui pourtant n’ont pas empêché les performances de la BNDA. C’est pourquoi, il adresse au nom des administrateurs, au directeur général, Souleymane Waïgalo, à toute l’équipe de Direction et à l’ensemble du personnel de la BNDA, ses très vives et chaleureuses félicitations. Il exprime ses remerciements aux commissaires aux comptes dont le mandat s’achève à la fin des travaux de clôture de l’exercice 2020 et l’arrêt des comptes au 31 décembre 2020.
Très satisfait, Moussa Diallo annonce la performance réalisée par la Banque nationale de développement agricole (BNDA) durant l’année 2020. Il a fait savoir que durant l’exercice clos au 31 décembre 2020, la Banque verte a réalisé un total bilan de 568 milliards FCFA contre un résultat bénéficiaire de 8,2 milliards FCFA et a porté ses fonds propres à 72 milliards FCFA (+9 %) par rapport à l’exercice 2019. Avec ce total bilan de 568 milliards FCFA, affirme-t-il, la BNDA a atteint ses objectifs grâce à une adaptation constante des moyens de production aux nombreux défis. Ce qui lui a permis d’améliorer sa position dans le peloton de tête du système bancaire malien, tout en demeurant le premier partenaire financier de l’agriculture malienne. En effet, en 2020, la BNDA a injecté 213 milliards Fcfa dans le financement de l’agriculture dont 6 milliards FCFA en direction des organisations paysannes, 190 milliards FCFA pour les agro-industries et les fournisseurs d’intrants. Elle a financé les petites et moyennes entreprises agricoles et industrielles pour 103 milliards FCFA et les particuliers pour 77 milliards FCFA pour leur équipement et leur habitat.
La BNDA a maintenu son volume global d’activités et amélioré son positionnement par rapport à la concurrence. Elle détient 11 % de dépôts et 13 % des crédits bancaires au 31 décembre 2021.

 

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire