Arène politique : Boubou face à ses vieilles casseroles

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’ancien Premier ministre d’Ibrahim Boubacar Kéita, Dr Boubou Cissé, était l’invité de TV5 Monde à travers l’émission ‘’Et si vous me disiez toute la vérité’’. De son passage à la Primature, au coup de force du 18 août 2020, en passant par la gestion de la transition avec une nouvelle rupture et la position des partenaires internationaux du Mali en cette période cruciale, Dr Boubou Cissé a tout simplement balayé l’actualité. Mais de quelle manière ?

Comme une peau neuve dans l’arène politique malienne, c’est un Boubou Cissé optimiste avec plein d’ambitions et de projets fédérateurs qui apparaissait sur le petit écran de TV5 Monde, il y a une semaine. Avec comme vision dans un avenir très proche de rassembler les Maliens autour d’un projet fédérateur qu’ils exécuteront ensemble pour sortir le pays de l’impasse, Boubou Cissé se fait passer pour celui-là qui n’a aspiré qu’à un Mali en paix, réconcilié avec de meilleures perspectives pour la jeunesse.

Sauf que ces déclarations peuvent être perçues comme de la moquerie pour les Maliens, dont la plupart ne retiennent encore de lui que des souvenirs très sombres. Il faut rappeler que Boubou Cissé a été aux affaires avec Ibrahim Boubacar Keita (IBK) de 2016 jusqu’à 2020 occupant les fonctions de ministre dans deux départements avant de prendre les reines de la primature où il a mordu la poussière. Les Maliens retiennent encore de lui, un ministre têtu qui a toujours fait parler de lui.

Boubou Cissé a tenté tant bien que mal d’expliquer les raisons de la chute du régime d’IBK dont il était le chef de l’exécutif. Selon lui, le coup d’État du 18 août 2020 s’explique par une exaspération de la jeunesse malienne en particulier. Exaspération due, selon lui, au fait que lui et son gouvernement n’auraient peut-être pas su répondre suffisamment à un certain nombre d’attentes de la part de cette jeunesse, notamment concernant les préoccupations liées à l’emploi, mais surtout à l’impunité, sans oublier les inégalités sociales. Dans ce tableau sombre, Boubou Cissé a miraculeusement oublié l’insécurité grandissante qui a coûté la vie à des milliers de Maliens (civils et militaires) et l’épineuse question de l’article 39 du corps enseignant.

C’est un politicien forcé ou préfabriqué qui continue de tâtonner ou de patiner dans le vide sans aucune direction sûre. Ainsi, à moins d’un an de la prochaine élection présidentielle, l’ancien Premier ministre d’IBK tente à tout prix de masquer ses échecs récents qui ont replongé le Mali dans une nouvelle crise sécuritaire et dans l’impasse totale. Le faisant, il se fait passer pour un vrai bâtisseur et s’invite dans des rencontres publiques à Bamako comme à l’intérieur du pays. Il reste à savoir combien de Maliens le suivent dans sa nouvelle aventure politique.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire