Vive tension entre le Ministre Ismael WAGUE et les mouvements armés du CSP

0

Le Cadre Stratégique Permanent a appris avec stupéfaction les propos tenus par le Ministre de la Réconciliation Nationale le Colonel Ismael Wague lors de la réunion du Comité de Suivi de l’Accord (CSA) le 5 octobre 2021.

Le Cadre Stratégique Permanent regrette que le Ministre de la Réconciliation Nationale dans son intervention demande unilatéralement à la Communauté Internationale de ne plus recevoir le CSP.

Le CSP rappelle que conformément à sa déclaration de création datant du 6 Avril 2021 à Bamako,  il a pour mission première de concrétiser la mise en synergie des efforts en faveur de la mise en œuvre diligente de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

A cet effet, le CSP a informé le Ministre de la Réconciliation Nationale de toutes ses activités et démarches entreprises depuis sa création.

Pour preuves, Il a invité le Ministre à prendre part à la mission de Rome en Mai 2021 et pour des raisons qui lui sont propres il a décliné cette offre.

Le Colonel Ismael Wague a également pris part à la rencontre du CSP à Kidal aux côtés de trois (3) autres ministres, à cette occasion dans son allocution  le  Ministre de la Réconciliation Nationale a pour rappel salué l’initiative de la création du CSP et a informé que le Gouvernement ralliait ce cadre servant à faire avancer le processus de paix. Il a ensuite pris part aux concertations organisées par le CSP à Bamako le 12 Août 2021 à Bamako.

Le Cadre Stratégique Permanent déplore les propos du Ministre de la Réconciliation Nationale qui vont en l’encontre du climat actuel de confiance qui existe entre les Mouvements Signataires et le Gouvernement et décide de suspendre sa participation au cadre de concertation intermalien dirigé par le Colonel Ismael Wague.

Le Ministre veut semer les germes de la division entre les Mouvements Signataires au moment où le CSP se bat pour les rassembler.

Le CSP appelle le Gouvernement du Mali à trouver un interlocuteur impartial pour aplanir toutes les inquiétudes le concernant.

Le Cadre Stratégique Permanent décide jusqu’à ce que cet interlocuteur soit désigné  du côté du Gouvernement de continuer les discussions avec la Médiation Internationale dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger.

Fait à Bamako, le 07 octobre 2021

Le Porte-Parole

Moussa Ag Acharatoumane

Source : 22Septembre

Partager.

Publier un commentaire