Souleymane Koné, ancien Ambassadeur

0
191

Les déclarations de l’opposition mises sous le coude, les conférences de presse de l’opposition traitée par-dessus le menton, les débats contradictoires peints au noir, à l’ORTM, la démocratie est mise en veilleuse.