Révision constitutionnelle : le pouvoir prêt à rencontrer l’opposition ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Au cours d’une réunion avec les ministres, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga a déclaré : « je suis à l’écoute  de la diversité des opinions et des points de vue exprimés au cours du chantier de la révision constitutionnelle, respectant ainsi le principe d’une expression  plurielle. » Il a toutefois ajouté que l’expression plurielle ne saurait être légitime qu’à la condition du strict respect des valeurs traditionnelles. La démocratie, a-t-il dit, « c’est l’auto éducation, l’auto responsabilisation ». Ces déclarations présagent-elles d’un changement de comportement du gouvernement qui serait prêt à organiser des consultations telles que réclamées par l’opposition ? A propos de la révision constitutionnelle, tout laisse croire que l’Etat se trouve dans un blocage au niveau de sa communication sociale. En outre, compte tenu de l’ampleur de la mobilisation de la plateforme An Tè A Bana, qui a promis d’autres manifestations, le président de la République, IBK, devrait mesurer les risques de fracture sociale que sa décision pourrait engendrer.

 
B.D.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.