Renforcement des capacités des cadres supérieurs

0

Dans un monde professionnel en constante évolution, il est nécessaire pour l’administration publique de permettre à ses agents de s’épanouir et de valoriser leurs acquis. Le Projet d’appui à la gouvernance économique et à la promotion du genre (PAGE-PG) au profit du ministère de la refondation de l’Etat, a organisé ce mercredi 27 juillet au CICB un atelier de formation des cadres supérieurs dudit ministère sur la « communication institutionnelle.»

« Il est nécessaire aujourd’hui d’initier les agents en technique de communication institutionnelle surtout pendant cette période de crise et de dure épreuve que travers notre pays », précise le coordinateur du projet, Abraham Bengaly, secrétaire général du ministère de la refondation de l’Etat.
En effet il s’agit de renforcer les capacités des cadres supérieurs du département en matière de communication intentionnelle en temps de crise. Dans ces perspectives, le ministère de la refondation de l’Etat a initié cette série de formation des cadres supérieurs de son département sur la communication institutionnelle. Ces activités s’inscrivent dans le cadre du projet d’appui à la gouvernance économique et à la promotion du genre financé par la banque mondiale africaine de développement.
Aussi, cette mission a été exécutée par un formateur qualifié recruté par l’unité de gestion du PAGE-PG sur proposition du ministère de la refondation de l’Etat. Le formateur a été assisté par un modérateur du ministère qui a présidé les séances, les échanges et participe à la revue du support de formation. Les méthodologies de base de la formation a privilégie l’approche participative pour engager les participants et participantes dans la formation, en se basant sur la théorie et la pratique à travers des études de cas et leurs expertises personnelles.
La formation a été dispensée à une trentaine de cadres relevant du ministère de la refondation de l’Etat pendant trois jours. Il s’agit du : secrétaire général et du cabinet du ministère ; du commissariat au développement institutionnel ; de la direction des finances et du matériel du ministère et enfin de la mission d’appui à la refondation.

Kossa Maïga /Canarddechaine.com

Partager.