Quand la France affiche clairement son islamophobie et s’attire la colère de près de 2 milliards de personnes !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Comment l’affaire des caricatures est passée d’un simple acte isolé à une politique d’Etat ? ou plutôt comment le président d’un pays multiculturel comme la France s’est permis de s’attaquer à la religion de plus de six millions de ses concitoyens et de près de 2 milliards de personnes dans le monde ?

Les dérapages d’Emmanuel Macron, contre une religion qu’il semble ne pas connaître, se multiplient. A chaque fois que le locataire de l’Elysée évoque l’Islam c’est pour le stigmatiser et le rabaisser. Et, si pour le moment, la quasi-totalité des chefs des Etats musulmans préfèrent garder le silence, les peuples ont clairement exprimé leur colère.
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés en effet dans plusieurs pays du Moyen-Orient et en Afrique après l’émoi suscité par les propos de Macron, qui a promis de ne pas « renoncer aux caricatures » du Prophète Mohammed (PSL). Pour le moment, des pays comme la Turquie, l’Iran, la Jordanie ou encore le Koweït ont dénoncé officiellement la publication des caricatures du Prophète. L’Organisation de coopération islamique, qui réunit les pays musulmans, a déploré « les propos de certains responsables français (…) susceptibles de nuire aux relations franco-musulmanes » mais sans citer directement le président français.
Sur les réseaux sociaux, la fureur des internautes musulmans fait rage. les appels au boycott prennent de l’ampleur et annonce des pertes importantes pour l’économie française souffrant déjà des effets de la crise sanitaire et d’une mauvaise gestion qui dure depuis plusieurs années. Une gestion qui place désormais l’ancienne puissance économique bien derrière son concurrent direct en Europe, à savoir l’Allemagne.
Les retombées des déclarations irresponsables du président français se sont fait sentir partout dans le monde arabe.
En effet, l’Université du Qatar a annoncé vendredi sur Twitter le report de la semaine culturelle française à la suite de « l’atteinte délibérée à l’islam et ses symboles ».
Au Koweït, des images montrant les fromages Kiri et Babybel retirés des rayons de certains magasins ont été relayées sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, une soixantaine de sociétés coopératives, qui sont de grands distributeurs au Koweït, ont annoncé un boycott des produits français. Quelque 430 agences de voyages du Koweït ont également suspendu les réservations de vols vers la France,
à rappeler que les pays du Golfe, notamment le Qatar, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, représentent un marché de plus en plus important pour les exportations de l’industrie agroalimentaire française.
Toutefois les réponses les plus virulentes viennent de Turquie. Au risque de provoquer une crise diplomatique avec la France, le président Erdogan s’en est pris avec virulence samedi à son homologue français en mettant en doute sa « santé mentale » et l’invitant à « se faire soigner ». « Tout ce qu’on peut dire d’un chef d’Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c’est : allez d’abord faire des examens de santé mentale », a déclaré M. Erdogan, dans un discours télévisé. « Macron a besoin de se faire soigner », a-t-il affirmé.

Afrique Confidentielle

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire