Projet santé digitale : une véritable révolution dans le système de santé

0

La Ministre Diéminata Sangaré, en charge de la Santé et du Développement social a lancé le vendredi 26 Novembre 2021, à l’hôtel Salam de Bamako le projet «Santé Digital». Ce projet vise à utiliser la télémédecine dans le système de santé. À ces côtés, on notait la présence d’Afredo Teixeira, représentant du PNUD, Dr Hammadoun Dia, coordinateur du projet, et du Dr Ousmane Ly…

La santé des Maliens demeure une préoccupation du gouvernement de la transition. C’est dans cette dynamique que l’État du Mali, avec l’accompagnement de ses partenaires, a initié le projet «Santé Digitale, Énergie solaire, Télésanté et Protection sociale» en vue d’améliorer la santé des communautés au Mali.
Diéminatou Sangaré, Ministre de la Santé et du Développement social a touché du doigt les difficultés auxquelles le système de santé est confronté. Il s’agit de la santé mère-enfant, la répartition inégale du personnel médical, la gouvernance faible et l’accès limité à l’énergie et à la connectivité.
«Le projet Santé Digitale (SANDI) sera une bouffée d’oxygène, une véritable révolution dans le système de santé», indique Mme le Ministre.
A ses dires, le dossier médical-patient sera informatisé pour faciliter le travail des personnels médicaux et le suivi régulier et correct des malades.
Alfredo Teixeira, Représentant du PNUD, estime que SANDI fournira un soutien pour renforcer le système de santé malien en exploitant de manière holistique et durable, le potentiel de l’énergie solaire et de la télésanté.
«Santé Digitale» va renforcer à ses dires, le système de santé au Mali pour déclencher un changement en exploitant l’énergie solaire et la télémédecine.
Selon le Dr Ousmane Ly, il s’agit de l’informatisation du dossier de santé du patient dans toute sa totalité et sa globalité. «C’est ainsi que nous allons utiliser un serveur appelé OPEN CLINIC. Ce serveur peut contenir plus de 100.000 dossiers. Il sera déployé au niveau des centres de santé communautaire», précise Dr Ly.
Ce serveur fonctionne à base d’énergie solaire et possède une batterie avec une autonomie de plus de 24h. «Il permet le transfert des dossiers vers l’expert. La télémé-decine sera liée à la personne humaine» poursuit-il.
Aussi, poursuit-il, des lunettes intelligentes permettent au praticien à côté du malade de faire sa consultation et d’établir l’expertise à distance sans aucun problème. Toutes ces innovations seront possibles grâce à Internet et surtout au téléphone mobile.

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Partager.