Projet de loi sur la protection de l’enfant : le gouvernement rencontre la société civile pour sa finalisation

0

L’hôtel «Onomo» a abrité la rencontre entre le gouvernement et la société civile, du mardi 28 au jeudi 30 décembre 2021. Une rencontre s’inscrivant dans le cadre de l’adoption d’une loi sur la protection de l’enfant. La cérémonie d’ouverture était présidée par Chiaka Magassa, Secrétaire Général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, en présence de la cheffe de délégation de «Terre des Hommes» et Naparé Magniné Diarra, Coordinatrice nationale de FAWE-Mali.

Le Mali a adopté des textes relatifs à la protection de l’enfant. Pour autant, ces textes révèlent des insuffisances en raison de l’évolution de la situation sécuritaire et sociopolitique au niveau national.
Selon Chiaka Magassa, secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, la future loi relative à la protection de l’enfant doit puiser dans certains textes nationaux. Elle doit également apporter, ajoute-t-il, des réponses appropriées à des phénomènes tels que la délinquance juvénile, l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales, la protection des enfants victimes et témoins d’actes criminels, l’association des enfants aux forces ou groupes armés, le mariage précoce des filles…
Il s’agit de la prise en compte des observations et des recommandations de la société civile et des départements ministériels concernés. L’objectif visé est de disposer d’une version finale en vue de son adoption. Une réunion s’est tenue le 15 mars 2018 avec les associations religieuses sur le contenu du projet de loi. Cette rencontre n’a pas permis de prendre certains éléments jugés pertinents d’où la nécessité de cette rencontre d’échanges avec la société civile.

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Partager.