‘’On en Parle’’ / Région de Tombouctou : la charia de retour ?

0

Selon plusieurs sources locales, la semaine derrière, des présumés terroristes auraient ordonné l’application de la charia et la fermeture des écoles et administrations dans le cercle de Diré, région de Tombouctou. Les mêmes sources précisent également que ces présumés terroristes ont réussi à regrouper le vendredi dernier des notables à la mosquée pour leur prêcher cette pratique qu’ils qualifient de ‘’La loi islamique’’.

Aussi, il nous revient que désormais, le port intégral du voile est exigé aux femmes dans la ville. Plusieurs autres localités voisines seraient également concernées par l’exigence de ces forces du mal et la méthode adoptée serait de prêcher aux populations les conditions dans lesquelles cette charia est appliquée ou doit-être appliquée.

Pour rappel cette pratique très ancienne avait été réinstaurée par le groupe Ansar Dine de Iyad Ag Ghali en 2012 et alliés après la chute des trois régions du nord (Kidal, Gao et Tombouctou), respectivement le 30 mars, 31 mars et 1er avril 2012. A l’époque, le groupe armé avaient promis de l’appliquer partout au Mali. En octobre de la même année, il renonce à son application dans les régions de Gao et de Tombouctou. « Nous renonçons à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien, sauf dans notre région de Kidal (nord-est) où la charia sera appliquée en tenant compte de nos réalités », avait déclaré Hamada Ag Bibi, membre d’Ansar Dine.

Dix ans après, des nouvelles menaces se font sentir dans la même région, Tombouctou, avec cette fois-ci une nouvelle méthode qui est le prêche. Donc, il s’agit là d’une sensibilisation pour avoir l’adhésion ou non des notables des différentes localités concernées. Une stratégie à ne pas prendre à la légère ou négliger !

Ousmane BALLO

Source : Ziré

Partager.