Niono sous régime répressif des donsos

0

Dans le Cercle de Niono, les témoignages d’observateurs sont unanimes quant à la levée du joug terroriste, après le pénible règne d’un régime jihadiste longtemps incarné par le siège de la localité de Farabougou et la résignation des autorités de Transition devant l’instauration partielle d’une loi islamiste. La relative montée en puissance des FAMa et de leurs partenaires russes serait passée par là et se traduit depuis quelques temps par une nette inversion de l’agressivité. Seulement voilà : à la terreur djihadiste s’est substituée un nouveau régime terroriste impitoyablement exercé et entretenu par de nouveaux maîtres des lieux confortablement installés après la dispersion des islamistes. Il s’agit des Donsos qui n’épargnent apparement que les seules forces régulières à peine aussi présentes dans la zone. Et l’absence des FAMa, semble-t-il, leur profite allègrement pour y sévir à coups d’exactions, d’enlèvements de bétails et d’exécutions sommaires. À un point tel que beaucoup d’observateurs estiment que certains paisibles citoyens paient pour leur affinité ethnique avec les terroristes ayant abandonné du terrain.

Source : Le Témoin

Partager.