Moussa Mara, ancien Premier ministre

0
114

L’intelligence politique des opposants devrait s’accroître pour offrir une alternative crédible aux populations. C’est ce qui a fait la différence au Ghana et en Gambie et c’est également ce dont font montre les oppositions en Afrique australe. Ceux qui s’inscrivent dans une démarche d’alternance comprendront de mieux en mieux qu’il faut présenter aux électeurs un projet crédible plutôt que des incantations et invectives.