Mort à Ankara mardi 10 novembre : Les obsèques de l’ancien président ATT auront lieu demain mardi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Décédé en Turquie le mardi 10 novembre 2020, la dépouille de l’ancien président, Amadou Toumani Touré, est arrivée samedi 14 novembre à l’Aéroport international Président Modibo Keïta Bamako- Sénou. À l’accueil, il y avait le Premier ministre Moctar Ouane, le vice-président de la transition, le colonel Assimi Goïta, des parents et des amis. Il sera inhumé demain mardi 17 novembre. Les cérémonies se dérouleront sur la Place d’armes du génie militaire à la Base A.

Parti pour des soins dans la capitale de la Turquie, l’ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré (ATT), s’est éteint à l’âge de soixante-douze (72) ans. À l’annonce de sa mort, chacun est parti de son côté pour lui rendre hommage. On pouvait lire entre autres: «ATT, le soldat de la démocratie», «ATT, le bâtisseur», « ATT, acteur du développement».

Après avoir renversé le général Moussa Traoré, le 26 mars 1991, le lieutenant-colonel ATT dirige la transition, de 1991 à 1992. À la tête du Comité de transition pour le salut du peuple (CTSP), il jette les bases de la 3ème République et organise les premières élections démocratiques de notre pays. Il se retire de la vie politique durant dix (10) ans (1992- 2002) et consacre ce temps à l’humanitaire à travers sa Fondation pour l’Enfance. Le général ATT réapparait sur la scène politique en 2002.

Candidat indépendant, soutenu par une coalition d’associations et de partis politique, il est élu président de la République. En 2007, il est réélu pour un second mandat. Mais l’insécurité aura raison de ce mandat qui a été écourté un 22 mars 2012 à deux (02) mois de la fin de son mandat.

Malgré son éviction du pouvoir par les militaires mécontents de sa gestion de la rébellion dans le Nord du pays, ATT laisse le souvenir du bâtisseur du Mali moderne. Il a touché à tout. Ainsi, il a donné un visage à nos villes: bitumage des routes, éclairage public, adduction d’eau, construction de logements sociaux… N’en parlons pas du désenclavement intérieur et extérieur, de la construction des ponts, des hôpitaux, des Universités de Kabala et de Ségou, des amphithéâtres, des écoles. La liste est loin d’être exhaustive.

Dans le domaine des réformes, les plus importantes sont celles de l’agriculture. Une loi d’orientation agricole a vu le jour. Les engrais et intrants agricoles sont subventionnés. Il est l’initiateur d’un budget accordé  à l’agriculture. Les aménagements agricoles n’ont pas été oubliés. Mais la plus emblématique reste et demeure l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

Combattue au départ à cause des incompréhensions et de la mauvaise foi de certains acteurs de la société civile, l’AMO a fini par s’imposer d’elle-même. Ironie du sort, tous ceux qui ont croisé le fer contre cette réforme ont fini par adhérer à l’AMO. Elle est aujourd’hui un ouf de soulagement pour ceux qui bénéficient de ses prestations.

Ce tableau reluisant ne doit pas nous faire oublier la grande corruption entretenue par le régime d’ATT, l’insécurité grandissante qui a occasionné la mort de beaucoup de nos militaires engagés au front, le laxisme, le népotisme, le laisser aller.

Dors en paix Général- Président ATT !

Yoro SOW

Source:Inter De Bamako

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire