Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath : «Le régime IBK a échoué sur toute la ligne durant ces quatre première années… »

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

A la faveur d’une conférence de presse le 6 septembre 2017, le porte parole du Collectif pour la Défense de la République (CDR), Mohamed Youssouf Bathily dit « Ras Bath », entouré de ses partisans, a lancé officiellement les activités de la campagne de sensibilisation pour l’alternance en 2018. A travers cette conférence dont a pris part les représentants des CDR des six commune de Bamako, des Région de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti, Gao et Tombouctou, dit le leader du CDR, notre objectif est de partager des informations avec tous à travers la presse pour que chacun puisse servir de relais d’information auprès des populations pour qu’on construise une nation digne de ce nom. Selon Ras Bath, « le régime IBK a échoué sur toute la ligne durant ces quatre premières années. »

Cela, dit-il, commence par l’enregistrement sur les listes électorales pour les un million de jeunes qui ne sont pas enrôlés. « La révision électorale commence du 1er octobre au 31 octobre prochain. Notre sensibilisation qui débute aujourd’hui ira à l’endroit de la jeunesse. Si vous voulez du changement en 2018, alors allez-y-vous enrôler dans les différentes Mairies en cette période. En vous enrôlant, les autres ne décideront pas à votre place. Pour ne pas regretter durant les cinq prochaines années après 2018, il faut que vous ayez votre carte NINA pour avoir le droit de voter, il faut l’avoir comme arme pour apporter le changement dont vous espérez. Sans cela, ce sera du regret pour vous », a déclaré le porte-parole du CRD, «Ras Bath» à l’endroit de la jeunesse malienne qui à l’âge de voter mais non enrôlée. « La jeunesse doit cesser de suivre aveuglement les candidats sans programme, sans vision. Qu’elle cesse de voter pour du thé, des t-shorts, du sucre, des pagnes, des miettes durant la période électorale. «Le CDR vient pour changer l’opinion et non pour suivre l’opinion. L’alternance au niveau de l’électeur est l’alternance au niveau du candidat pour le Cdr. Que le candidat en lieu et place de l’argent, du thé, du sucre et autres cadeaux, se présente avec son projet, sa vision, son ambition pour le Mali. Le CDR veut donc un changement de mentalité, de comportement, d’appréhension de l’Etat. C’est ça l’alternance pour le CDR », clame son porte parole Ras Bath.

Le CDR se bat, ajoute Ras Bath, car la façon dont le pays est dirigé n’est pas bonne. «Le régime IBK a échoué sur toute la ligne durant ces quatre premières années. L’insécurité zéro bilan, l’éducation même chose, santé et eau potable idem. La justice, n’en-parlons pas. Que dire du manque d’emploi ? Aucun résultat n’est enregistré dans ces secteurs vitaux pour les populations», selon Ras Bath. Ras Bath est-il candidat en 2018 ? Ras Bath et le CDR ont-ils un Candidat en 2018 ? Sinon, quelles sont leurs conditions pour soutenir un candidat ? « Ras Bath n’est pas candidat, il n’a pas de candidat aussi et le CDR non plus. Mais ils vont soutenir le candidat qui sera à leurs yeux honnête et digne. Nous allons offrir une offre politique aux différents candidats qui va comporter par exemple que le président accepte de se traiter dans un hôpital malien en cas de maladie, que le président et son gouvernement fassent leurs vacances dans nos sites touristiques et non à l’extérieur pour développer notre tourisme et notre économie…En cas de non respect de notre protocole, il nous trouvera sur son chemin, car notre contrôle citoyen ne baissera pas, nous veillerons, jusqu’à ce les mentalités de gestion du pays changent au bénéfice du pays et des citoyens», insiste Ras Bath.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.