Modibo Sidibé, président des FARE

0
177

Nous sommes là pour dénoncer l’instrumentalisation de la presse d’Etat,  nous sommes là pour dire au régime actuel que les tripatouillages de la loi électorale  ne nous arrêteront pas. Nous voulons un Mali plus juste.