Modibo Kéita sort par la grande porte

0
64

Certaines sources faisant état d’une motion de censure que voulait déposer le RPM contre le Premier ministre, Modibo Kéita, ont ainsi justifié son départ. Même si l’hypothèse n’est pas fondée, le RPM a bel et bien les moyens de faire démissionner le Premier ministre par une motion de censure. Le parti au pouvoir est fort de la majorité absolue à l’Assemblée nationale.  Il lui suffit de quelques voix de l’opposition ou de députés mécontents de la gouvernance actuelle, pour rassembler la majorité qualifiée, susceptible d’entrainer la démission du Premier ministre. Donc, le risque est grand, car, pour Modibo Kéita, ce serait l’humiliation. Autant donc prendre les devants, pour sortir grandi de la scène politique.
B.D.