Mamadou Igor Diarra, vice-président de l’Urd

0

Contrairement au Dr Boubou Cissé, entré récemment comme lui à l’URD, l’arrivée de Mamadou Igor Diarra redonne l’espoir au parti de la poignée de mains, celui de remporter la prochaine présidentielle.
La quasi-totalité des cadres du parti en sont convaincus : la candidature d’Igor pourrait permettre à leur formation politique, toujours au second rang de la présidentielle de 2013 à nos jours, de conquérir le pouvoir.
De son côté, Boubou Cissé, qui n’entend plus se contenter d’un poste de Premier ministre, multiplie les peaux de banane sous les talons de ses adversaires. Sans succès. Du moins, pour l’instant. Surtout, face à Me Demba Traoré, conseiller à la communication du parti. Lui aussi n’entend pas rester jouer le second rôle à la présidentielle de 2022.
Mais de tous ces candidats, annoncés ou non, Mamadou Igor Diarra reste le plus crédible, mais aussi, le plus probable pour le parti de Soumaïla Cissé. Jugée plus que probable, sa candidature fait, déjà, blanchir les nuits de certains « cantidats », pardon candidats.

Mohamed El Heïba /Canarddechaine.com

Partager.

Publier un commentaire