Mali : Le M5-RFP remobilise ses troupes demain pour la « rectification » de la transition en cours

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

C’est demain samedi 06 mars 2021 à 16 heures que le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) tiendra une Assemblée Générale avec les responsables et dirigeants de toutes les entités membres du regroupement à la Maison des Aînés à Bamako. Selon les organisateurs, l’objectif de cette assemblée générale est de mutualiser les initiatives de stratégies et d’actions pour la « rectification » de la Transition en cours. A cet effet, le président du comité stratégique du M5-RFP, Choguel Kokalla Maïga, a, dans une vidéo, invité les responsables des différentes entités membres du M5-RFP à sortir massivement pour prendre part à cette rencontre. « On va demander aux gens qu’est ce qu’il faut faire, s’il faut reprendre la lutte comme aux premières heures de juin 2020. Il va falloir le faire aussi, si c’est autre chose, comment rectifier cette transition », a déclaré Ibrahim Ikassa Maïga, un autre responsable du M5-RFP contacté par nos soins hier, jeudi 4 mars 2021 dans la soirée.

Contacté par le Républicain, hier, jeudi 04 mars 2021, Ibrahim Ikassa Maïga, un responsable du M5-RFP, a précisé que l’assemblée générale du samedi 06 mars 2021 aura lieu à 16 heures. Avant d’ajouter que les préparatifs sont en cours. « Ce sont les différentes entités qui vont envoyer des délégués, des responsables pour se pencher sur le contenu des actions à mener, pour recueillir les propositions de la base et après le peuple sera informé des suites », a-t-il dit. Selon lui, il y a la nécessité de rectifier la trajectoire actuelle de la transition. « Le peuple a fait sa révolution pour le changement, pour la refondation qui se fait avec toutes les forces, mais aujourd’hui, on assiste à une militarisation, une caporalisation de la victoire du peuple malien, on ne sait même pas où on va », a-t-il dit. En outre, Ibrahim Ikassa Maïga a dénoncé l’insécurité et l’impunité au Mali. Il a souhaité la création des conditions pour la tenue d’élections crédibles par un organe électoral unique et indépendant, la relecture de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. « on va demander aux gens qu’est ce qu’il faut faire, s’il faut reprendre la lutte comme aux premières heures de juin 2020. Il va falloir le faire aussi, si c’est autre chose, comment rectifier cette transition », a conclu Ibrahim Ikassa Maïga. Quant au président du comité stratégique du M5-RFP, Choguel Kokalla Maïga, il a, dans une vidéo, invité les responsables des différentes entités membres du M5-RFP à sortir massivement pour prendre part à cette assemblée générale du samedi 06 mars 2021 à 16 heures à la Maison des Aînés de Bamako. Dans cette vidéo, il insiste sur la « rectification de la transition » en cours.

A rappeler que dans un communiqué rendu public le 24 février 2021, le M5-RFP, sous la plume de Dr. Choguel K. Maïga, exige la création des conditions pour la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles par un organe électoral unique et indépendant « pour éviter la prise en otage du processus électoral par la junte militaire qui a déjà corrompu et confisqué la victoire du Peuple à travers sa gestion de la Transition, et épargner aux Maliens une crise postélectorale aux conséquences incalculables ».

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.