Mali : le gouvernement appelle à la mobilisation générale contre les sanctions imposées par l’UEMOA et la CEDEAO (officiel)

0

Le conseil des ministres du Mali a appelé lundi à la mobilisation générale de tous les Maliens à partir du 14 janvier prochain contre les conclusions des sommets extraordinaires de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) tenus le 9 janvier à Accra au Ghana.

Face aux “mesures extrêmes” prises à l’encontre d’un Etat membre sans littoral et en guerre contre le terrorisme depuis une décennie, le gouvernement malien a décidé de l’élaboration d’un plan de riposte pour sauvegarder la souveraineté nationale et préserver l’intégrité du territoire, a affirmé le communiqué.

Le gouvernement de transition a également demandé à tous ses partenaires sociaux d’observer une trêve dans leurs revendications afin de permettre au pays de “faire face aux défis de l’heure”. Le gouvernement a exhorté les Maliens à rester “calmes et sereins” en les rassurant que toutes les dispositions seront prises pour faire face aux conséquences des mesures édictés par la CEDEAO et l’UEMOA.

Dans la nuit du 9 au 10 janvier, le gouvernement du Mali a décidé de rappeler ses ambassadeurs accrédités dans les Etats membres de la CEDEAO et de procéder à la fermeture de ses frontières terrestres et aériennes avec les Etats concernés, en réaction aux sanctions économiques imposées par la CEDEAO et l’UEMOA.

Source: Agence de presse Xinhua

Partager.

Publier un commentaire