Mali : La CEDEAO exhorte les autorités de la transition à organiser les élections dans le délai indiqué

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En visite de vingt-quatre heures au Mali, le Président en exercice  de la commission  de la Cédéao, le Ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo Ado, s’est félicité de la mise en place des organes de la transition. Il a appelé les autorités de la transition à finaliser le processus électoral en organisant des élections présidentielles et législatives.

Une semaine après la levée de l’embargo de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest sur le Mali, le président en exercice  de la commission de ladite organisation sous-régionale et le médiateur de la crise malienne, Goodluck Jonathan étaient à nouveau à Bamako. Au cours de  cette visite,  ils ont  rencontré les   nouvelles autorités de la transition pour évaluer  les progrès réalisés  dans le processus de la transition  et réaffirmer le soutien de la CEDEAO  au Mali.

 A Bamako, Nana Ado Dankwa Akufo Ado a eu des entretiens avec le Président, le vice-président et le premier ministre de la transition qui, selon le communiqué final de la visite de cette délégation de la Cédéao, a permis de noter les progrès réalisés dans la mise en œuvre des décision de l’organisation sous-régionale  à savoir : la libération  des personnalités  civiles et militaires  arrêtées depuis le 18 août dernier,  la mise en place des autorités de la transition  et la charte de la transition.  Les nouvelles autorités ont donné des assurances quant à la mise en place du conseil national de la transition qui jouera le rôle d’organe législatif.

De quoi rassurer le président en exercice de la Cédeao et le médiateur qui ont  exhorté les autorités maliennes à œuvrer davantage pour  finaliser le processus électoral en vue d’organiser des élections présidentielles et législatives dans le délai indiqué. En saluant  toujours  ces différents progrès qui vont vers le rétablissement de l’ordre constitutionnel,  la délégation a encouragé les nouvelles autorités maliennes à œuvrer au retour de la sécurité et dans la sous-région,  à renouer la coopération avec tous les acteurs régionaux, et en appelant  la communauté internationale  à se tenir au côté du Mali  pour la pleine réussite de la Transition.

Cette énième mission de la Cédéao met fin à plusieurs mois de tractations et de médiation politique  qui ont échoué à sauver le reste du mandat de l’ancien  Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.  L’ancien Président Nigérian, Goodluck Jonathan, qui a voyagé six fois en espace de quatre mois au Mali, a réussi malgré tout  à installer des autorités civiles pour conduire cette transition qui doit aboutir à l’installation des nouvelles autorités légitimes sorties  des  élections présidentielles et législatives dans 18 mois.

Siaka  DIAMOUTENE/Maliweb.net

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire