Mali: des soldats français et maliens neutralisent une douzaine de terroristes

0
32

Après l’accrochage entre des présumés jihadistes et des forces malienne à une soixante de kilomètre de Ménaka qui aurait fait trois morts et cinq disparus selon un dernier bilan, les soldats français de l’opération Barkhane et les soldats maliens ont neutralisé une douzaine de terroristes ces derniers jours dans la région de Gao lors de deux opérations distinctes.

En début de semaine, lundi 10 juillet, deux hélicoptères de Barkhane entament une mission de reconnaissance aérienne. Une opération de routine, mais alors qu’ils survolent le désert au nord-est de Gao, ils repèrent deux pickup avec de nombreux hommes armés à bord qui finissent par ouvrir le feu sur les hélicos.

Quatre groupes de commandos sont alors héliportés sur la zone. Après de violents combat plusieurs terroristes sont tués et les deux véhicules détruits grâce à l’appui feu des hélicoptères. Durant toute l’opération, ce sont les soldats maliens prévenus dans la foulée qui ont assuré la couverture de la zone en appui des Barkane.

Deux jours plus tard, les premiers rôles sont inversés. Un convoi de l’armée malienne qui roulait avec des véhicules français tombe par hasard sur deux poseurs de bombes en pleine action près de la ville de Talataye, tout proche d’Ansongo. Eux aussi ouvrent le feu sur les militaires. Les Maliens ripostent et tuent un des terroristes, le deuxième serait parvenu à s’enfuir. La bombe a été récupérée intacte et va pouvoir être analysée par les enquêrteurs.

 

Par RFI