Les Blablatteurs

0
110

Le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga

j’invite Monsieur le ministre de l’Economie et des Finances à revoir et reformer le système des avantages en nature, notamment les carburants et les produits alimentaires par l’instauration d’un système de CARTES, rationnalisant du coup, dans un cadre de prévisions et de maîtrise, le seuil des besoins et des consommations, de sorte que des limites raisonnables soient respectées.

Le ministre Mohamed Ali Bathily, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des affaires foncières

 Mohamed-Ali-Bathily-ministre-domaine-etat-affaires-fonciere-justice-interview

Les Associations pour le Mali, APM, ont été créées pendant la campagne présidentielle de 2013, pour rassembler tous ceux qui soutiennent IBK et qui ne militent pas dans des partis politiques. J’ai été investi de cette mission par IBK lui-même, un homme dont l’amour pour son pays dépasse tout entendement.

Soumaila cissé, chef de file de l’opposition

soumaila-Cisse 2

Aujourd’hui, le gouvernement apparaît comme un gouvernement qui se prépare aux élections générales de 2018. Tous les chefs des partis politiques alliés au RPM sont membres du gouvernement et à des postes importants pour que les élections soient préparées.

Marie Madeleine Togo, ancienne ministre de la Santé

 madeleine

Mon plus grand remerciement s’adresse aux  internautes et aux différentes pages qui m’ont encouragée quotidiennement et interpellée souvent. Vos conseils, soutiens, critiques et suggestions ont été  d’un apport inestimable. Sans amertume ou rancune, merci à vous tous. Je présente mes excuses pour les choses qui n’ont pas marché.

Abdoul Salam Togola, secrétaire général de l’AEEM

abdoul salam togola

Il n’y aura pas d’année blanche. Nous travaillons dans ce sens … notre premier appel est à l’endroit des autorités,  nous leur demandons de tout faire pour mettre les enseignants dans les conditions.

Choguel Kokalla Maïga, président du MPR

 choguelmaiga1_599458368

Je n’ai pas parlé depuis que j’ai quitté le gouvernement, il y a huit mois et je ne parlerai pas, avant 2018. 

Bandiougou Danté, président de l’Urtel

 bandiougou danté

Il faut donner le temps à ces radios de se conformer à la loi. On ne ferme pas une radio comme on ferme une boutique, et il faut éviter le « deux poids, deux mesures ».

B.D.