Le présumé terroriste nigérian Emmanuel Homs, acquitté

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Accusé d’associations de malfaiteurs, d’atteinte à la sureté de l’Etat, de terrorisme et de détention illégale d’armes de guerre, Emmanuel Homs, a été acquitté. C’était vendredi dernier, aux Assises, à Banancabougou. Dans l’arrêt de renvoi, le nom de l’accusé est Emmanuel A. Koné. Courant juin 2013, il a été interpellé, par les forces de l’ordre, errant dans les environs de Tombouctou. Selon l’arrêt de renvoi, l’inculpé a nié les faits qui lui sont reprochés. Cependant, l’accusé de nationalité nigériane, n’a pu justifier sa présence, en ce moment, à Tombouctou.
Il était, de ce fait, décrit comme un membre du groupe islamique Boko Haram, ayant aidé les mouvements d’occupation au Nord du Mali. Il était, aussi, accusé d’avoir porté des armes contre l’Etat malien et entretenu, en temps de guerre, des intelligences avec une puissance étrangère ou des agents, en vue de favoriser leurs entreprises contre le Mali. Il lui était reproché d’avoir eu une entente avec le Mouvement pour le Jihad et l’Unicité de l’Islam en Afrique de l’Ouest et autres, dans le but de préparer ou commettre un attentat contre les personnes ou leurs propriétés. A la barre, l’accusé a précisé que son nom est bien Emmanuel Homs et non Emmanuel A. Koné. Il a nié tous les faits qui lui sont reprochés. Son avocat a indiqué qu’on n’a pas trouvé d’arme sur lui. Selon lui, aucune preuve n’a été fournie.
La Défense a ajouté que l’accusé s’est trouvé, au mauvais moment, au mauvais endroit, dans une ville  qui était sur le point d’échapper au contrôle de l’Etat malien. Le ministère public a demandé de le retenir dans les liens de l’accusation, car, il avait rejoint les terroristes. Constatant l’absence de preuve, le juge, l’a acquitté.

B.D.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.