Le peuple souverain du mali

0

C’est un sondage IEC qui l’annonce : 91,3 % des Maliens sont favorables à un prolongement de la Transition. C’est, du moins, ce qui ressort du sondage réalisé par l’Institut Intelligence Economique Consulting (IEC), publié la semaine dernière. Plus grave encore, le président de la République française, Emmanuel Macron, est allé plus loin, en traitant la Transition malienne d’illégitime sur les ondes de RFI et de France 24. Pire, le président avait indiqué sur les antennes de ces médias, que la population malienne n’est pas les nouvelles autorités issues, dit-il, de ces deux coups d’Etat.
Les résultats de ce sondage prouvent bien le contraire. A l’appel du Mouvement « Yéré Wolo débout sur les rempart » des milliers de Maliens se sont rassemblés sur le Boulevard de l’Indépendance, à Bamako, pour soutenir les autorités de la Transition.
Il en est de même dans les régions. Comme ce fût le cas à Kayes, Sikasso, Ségou, Tombouctou, Koutiala, Koutiala et à Kati.
Dans toutes ces régions, le Mouvement « Yéréwolo Débout sur les Rempart » est monté au créneau pour dénoncer la politique française en Afrique, précisément, au Mali. Mieux, ses leaders ont réaffirmé leur soutien indéfectible à l’arrivée prochaine des Forces russes au Mali.

Mohamed El Heïba /Canarddechaine.com

Partager.

Les commentaires sont fermés.