Le colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’embargo imposé, depuis le 06 octobre dernier, par un groupe de djihadistes, au village de Farabougou jusqu’à nos jours, sans que l’armée daigne intervenir, suscite colère et indignation au sein de l’opinion publique nationale.
Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants voit, chaque jour davantage, sa côte de popularité dégringoler au sein de l’opinion. Comment un village, situé à environ 300 km de la capitale, pourrait être encerclé, deux semaines durant, par des djihadistes à moto, sans que l’armée daigne réagir ? s’interrogent les Maliens, au bord de la crise de nerf.

 

Mohamed El Heïba /Canarddechaine.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.