Le charlatan qui couchait avec les épouses des émigrés, laminé

0

Le village de Démankani, dans la région de Matam, est secoué, depuis la semaine dernière, par une renversante, pour ne pas dire simplement rocambolesque, histoire de mœurs.

D’après le quotidien L’Observateur qui donne l’information, un charlatan, qui vit dans la localité depuis plus de 2 ans, a été surpris en pleins ébats sexuels avec la femme d’un émigré basé en Italie. Sévèrement bastonné par les populations en furie, le charlatan A. Traoré avoue avoir entretenu, pendant plus d’un an, des rapports sexuels avec plus d’une dizaine de femmes mariées du village, écrit seneweb.

Pour le confrère, ces dernières, dont les maris sont tous installés à l’étranger, le sollicitaient pour des gris-gris et autres bains mystiques afin d’avoir le contrôle sur la quasi-totalité des biens de leurs époux.

Le charlatan a fini par prendre la poudre d’escampette après qu’il ait été humilié et hué par les populations dudit village.  Du chef de village au dernier citoyen, tout le monde respectait pour ne pas dire « vénérait » le pauvre charlatan jusqu’à ce que le pot-au-rose ne soit découvert.

Malgré ces parties de jambe en l’air, les époux des femmes abusées ont fait comme si de rien n’était. Ils ont continué à entretenir et à aimer leurs femmes comme si c’était le premier jour de leur mariage.

Oumou Touré

Source: Arc en Ciel

Partager.