La santé n’a pas de prix !

0
8

La santé est un bien être  complet, physique, mental et social et consiste à une absence de maladies  ou d’infirmité. Le médicament de la rue est une menace pour la santé, elle est à l’origine de beaucoup  des maladies. Exposé à la chaleur sous le  soleil  ardent, à l’humidité et même par terre ou étalé sur une petite table, couvert par un simple hangar, dans de mauvaises conditions, soumis aux manipulations diverses, ils sont  parfois périmés. Mamadou  Kamara, médecin   généraliste à l’Asacodjé de Djelibougou nous explique que  la vente illégale des médicaments de la rue est un crime contre l’humanité, c’est un poison lucratif au vu et au su des autorités publiques causant des milliers de décès  par an, selon l’OMS (organisation mondiale de la santé). Ces produits provoquent beaucoup de maladies, comme la perte en vie humaine, l’hémorragie interne, la diarrhée et l’AVC, le traumatisme, les gens se procurent ses produits car elles sont moins chères, alors qu’elles courent un grand danger. Boubacar Ba, maçon : «  je voulais me déparasiter avec un metronidazol, j’ai failli  perdre la vie, le manque de moyen me pousse à utiliser  ces produits par terre car nos revenus, ne nous permettent pas d’aller à la pharmacie. Les vendeuses se promènent librement dans le marché,  de porte en porte, dans les hôpitaux, à la recherche d’un preneur. Les consommateurs sont toujours dans le besoin. Alimata, vendeuse de ces produits nous dit qu’ils proviennent du Nigeria de la Côte d’Ivoire, un peu partout en Afrique : «  Nos produits  sont constitués de sirops, des injections, comprimés et de sirop pour la rondeur des femmes, nos  fournisseurs nous trouvent au grand marché ou  vendent partout dans les hôpitaux  et même dans les pharmacies. Malgré l’interdiction de la vente illégale des produits, elles se vendent comme du petit pain. ».

 
Nanaissa Ascofare

LAISSER UN COMMENTAIRE