Justice: le maire est un véritable escroc !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Suite à l’aveu de son client, Me A. Sidibé a adapté sa stratégie.  La cause semblait perdue. Issiaka D, qui risquait gros, s’en tire avec douze mois de prison ferme et près de quatre millions de dommages et intérêts.

«Escroc, monsieur le président, mon client l’est. C’est un véritable escroc !», plaide Me Sidibé. «Tous les éléments constitutifs de l’escroquerie sont réunis dans cette affaire. Cependant monsieur le président, il n’y a pas d’ «usurpation de titres, car mon client ne s’est jamais immiscé dans les fonctions de maire. Il n’a jamais célébré un mariage ou n’a jamais délivré des documents administratifs», affirme l’avocat.

Simple mais efficace

La technique d’Issiaka consiste à plumer les entrepreneurs. En se faisant passer pour le maire d’une commune rurale dans le centre ou le nord du pays. Il appelle ces ‘’ pigeons’’ et déclare avoir un projet de 80 salles de classes et 10 micro- barrages. «Il a estimé le coût total du projet à environ 800 millions fcfa. Et m’a demandé de lui envoyer une partie de la commission. La pratique, veut que 10% du marché reviennent au maire.  Alors j’ai envoyé 350 000 fcfa», explique S. Coulibaly fondateur d’une entreprise de BTP.
Comment ont-ils pu si facilement faire confiance à un homme qu’ils n’ont jamais vu? Et à qui un des trois plaignants a envoyé près de deux millions fcfa. Une des victimes, B. Diarra de Dentale-BTP se défend: « il passe par une personne de confiance. Dans mon cas, c’était un juge. Il demande à ce dernier de lui trouver un entrepreneur. Puisque je connais ce juge, je ne me suis pas méfié. En tout cas pas tout de suite. C’est quand il s’est fait insistant pour avoir plus d’argent que j’ai pris rendez vous avec lui. Depuis lors, il est devenu injoignable au téléphone.»
Suite à la plainte de S. Coulibaly, déposée au Camp I de la gendarmerie, c’est à Kita qu’Issiaka D est arrêté et écroué à la prison centrale de Bamako pour «usurpation de titres et escroquerie». Avant d’être mis en liberté provisoire en attendant son jugement.
Devant le tribunal de la Commune V, jeudi dernier, le sexagénaire natif de Niafounké a reconnu en partie les faits qui lui sont reprochés. «Je me suis fait passer pour Alpha Aboubacar Cissé le maire de la commune de Togré-Coumbé dans le cercle de Ténenkou», reconnait l’accusé. Mais pour son conseil, «l’usurpation de titres» ne tient pas. Le procureur n’entend pas les choses de la même oreille.
Pour lui, si l’occasion se présente, tant qu’il y a de l’argent à se faire, Issiaka D n’hésiterait pas. En plus d’être un escroc, c’est un usurpateur  d’identité, accuse, le parquetier. Le verdict du tribunal libère les victimes. Elles le jugent «juste».

Mamadou TOGOGLA

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.