Irrégularités financières dans la gestion de la commune urbaine de kita (cuk) : plus de 97 millions f CFA volatilisés

0

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG) a effectué le 02 novembre 2021 une vérification financière de la gestion de la commune urbaine de Kita sur les opérations de recettes et de dépenses sur les exercices des quatre dernières années. Le montant total des irrégularités financières s’élève à 97.307.177 francs CFA.

L’objectif de cette vérification est d’évaluer la régularité et la sincérité des opérations de recettes et de dépenses de la commune urbaine de Kita (CUK). Aussi, il s’agissait d’une part, de contrôler la mobilisation des recettes et leur reversement dans le compte de la CUK, d’autre part, de jeter un regard sur les dépenses de fonctionnement et d’investissement ainsi que la gestion domaniale et foncière concernant les exercices de l’année 2018, 2019, 2020 et 2021 au 31 mars.
Ce rapport de vérification révèle une irrégularité financière de plus de 97 millions de francs CFA. Raison pour laquelle, souligne le même rapport, le BVG a procédé à la transmission et dénonciation de ces faits au président de la section des comptes de la Cour suprême et au procureur de la République près le tribunal de Grand Instance de Kayes chargé du pôle économique et financier.
Les constations et recommandations issues du document sont entre autres, l’utilisation irrégulière des recettes pour un montant de 949.250 F CFA et 56.200 000 F CFA de non-paiement de frais d’édilité.
S’y ajoute le non-paiement des frais de transfert et de transformation des permis d’occuper et des lettres d’attribution en CUH pour un montant de 2.050 000 francs CFA.
S’agissant du non-paiement des redevances de mariage et le non-recouvrement des recettes de vignettes, des manques de l’ordre 5.299.650 et de 5.136.00 francs CFA ont respectivement été constatés.
De même, pour le recouvrement de taxes de sortie des véhicules et de redevances latrine, des irrégularités à hauteur de 19.190.090 Francs FA et 367.300 Francs CFA ont été constatés.
Par ailleurs, les BVG a dénoncé au chef du centre des impôts de Kita le non recouvrement des recettes de vignettes pour un montant de 5.136.000 Francs CFA. Ces irrégularités administratives relèvent des dysfonctionnements du contrôle interne.
Aussi, le BVG a fait des recommandations d’abord, au maire de veiller à la tenue correcte des documents administratifs obligatoires et à la fonctionnalité des commissions de travail et, de s’assurer de la perception des recettes de la commune urbaine de Kita par le régisseur conformément aux textes en vigueur. Au secrétaire général, de tenir tous les documents administratifs obligatoires. Enfin, le comptable-matière est appelé à tenir l’ensemble des documents des recettes de la comptabilité-matières et constituer sa caution.
Ainsi, ce rapport de VBG concernant les exercices des années 2018, 2019, 2020 et 2021 de la CUK, instruit au régisseur de recettes de la mairie de percevoir l’ensemble de recettes de la commune urbaine de Kita et ils doivent tous travailler conformément aux textes en vigueur.

Kossa Maiga /Canarddechaine.com

Partager.

Publier un commentaire