Inde: une fillette de 10 ans veut avorter après avoir été violée

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En Inde, une fillette de 10 ans tombée enceinte suite à un viol attend de savoir si la Cour suprême l’autorisera à avorter au-delà du délai légal. La victime est enceinte de 26 semaines et les médecins estiment qu’elle ne pourrait pas accoucher sans mettre ses jours en danger.

La Cour suprême indienne a ordonné un examen médical de la fillette enceinte de 26 semaines. L’avortement n’est autorisé au-delà de 20 semaines en Inde que si la vie de la mère est en danger.

La grossesse de l’enfant a été découverte tardivement, lorsque cette dernière qui souffrait de maux de ventre a été conduite à l’hôpital. Les médecins ont alors estimé que son bassin n’était pas assez développé pour supporter un accouchement, qui serait fatal à la fois à la mère et au bébé.

Malgré cela, un tribunal de la ville de Chandigarh avait rejeté la semaine dernière la demande d’avortement présentée par les parents, qui ont donc déposé un recours.

L’enfant a raconté qu’elle avait été violée à plusieurs reprises par son oncle. L’homme a depuis été arrêté.

En Inde, un enfant de moins de 16 ans est violé toutes les deux heures et demie, selon les chiffres du gouvernement et de l’Unicef. Le sujet reste tabou dans le pays, d’autant que dans la moitié des cas, l’agresseur fait partie de l’entourage de la victime. La décision de la Cour suprême est attendue vendredi.

Source: RFI

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.