Ibk : « le remaniement ministériel se fera, en dépit de tous les sacrifices auxquels se livrent certains ministres. Ce n’est qu’une question de jours»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

De retour de Mopti où, il a visité les nouvelles infrastructures du G5 Sahel, dont il est le président, IBK semble s’être requinqué à bloc. Un large sourire illumine son visage. En dépit de ses cheveux grisonnants, il semble s’être rajeuni de 25 ans. Ses éclats de rire sont audibles à plusieurs centaines de mètres de sa résidence de Sébénikoro. Ses voisins, eux, se demandent si c’est bien « Ladji Bourama ». Ou son sosie. Mais en nous apercevant à la porte du salon, changement de fréquence. Comme diraient nos « con-frères » radoteurs, pardon nos confrères de la radio. D’un geste énergique de la main, il nous fait signe de le suivre dans sa cuisine où, l’odeur du « tigadégué » embaume l’atmosphère.
C’est ici, entre condiments, casseroles, marmites et louches…., que se déroule, pour la première fois, cette interviou imaginaire. Historique.

Mr le président, si on vous demandait un seul mot pour qualifier votre bilan, que diriez-vous ?

Positif ! Les « Bagningos » peuvent en dire ce qu’ils veulent ; mais pour moi, le bilan de ces quatre ans est, globalement, positif.

Retour de la paix et de la sécurité au nord, lutte contre la corruption et la délinquance financière, une justice pour tous (riches comme pauvres), restauration de l’autorité de l’Etat……. Telles sont, entre autres, les promesses électorales sur la base desquelles les Maliens vous ont élu avec un score inédit de 77, 3 % des voix. A onze petits mois de la fin de votre quinquennat, peut-on dire, Mr le président, que votre bilan est positif ?

Et alors ? Dis-moi : tu es venu pour m’interviewer ou pour jouer les Ras Bath ?
Si tu as suivi l’interview, la vraie, que j’ai accordée à Sidiki N’Fa Konaté de l’ORTM, tu ne m’aurais pas posé cette question. Tout a été dit. Et bien dit !

S’agissant du retour de la paix et de la sécurité au nord, qu’est-qui a été fait ?

J’ai doté les forces armées maliennes et de sécurité d’uniformes, j’ai instauré les pupilles de la nation au profit des orphelins de guerre… Désormais, quand un militaire meurt au combat, il lui sera plus remis un sac de riz et quelques jetons ; mais l’équivalent d’entre 5 et 10 salaires. S’y ajoutent un avion de transport de troupe et deux hélicoptères…. Qui dit mieux ?

Malgré tout, Mr le président, vos promesses sont restées sans lendemain. Du moins, si l’on en croit vos concitoyens. Selon  Mr Souleymane T. Koné, vice-président du parti Fare Anka Wuli, cet avion de transport des troupes serait sur cale….

C’est faux et archi-faux ! Il dit ça pour me provoquer.

Et dans les domaines de la lutte contre la corruption, la délinquance financière et la restauration d’une justice pour tous……, quel bilan ?

Le bilan est excellent ! J’ai revu à la hausse les indemnités des juges, remis au parquet les rapports du Vérificateur général et nommé Me Mamadou Konaté ministre de la Justice, avec « pleins pouvoirs »…. La liste n’est pas exhaustive.

Malgré tout, Mr le président, les Maliens ont la nette impression que rien n’a été fait durant ces quatre ans. Un gâchis, disent certains.

N’est pas plus aveugle que celui qui ne veut rien voir. Mon bilan se passe de « pomme de terre », pardon de commentaire.

Donc, c’est pour cela que vous vous apprêtiez à solliciter un second et dernier bail à Koulouba ?

Hassoubnallahi Maniwal Wakim !

C’est-à-dire ?

Moi-même je ne sais pas.

Quand Sidiki N’Fa Konaté vous a posé la même question, vous lui avez donné la même réponse. Pourquoi vous ne voulez pas y répondre, clairement.

Je préfère ne pas y répondre. Histoire de prolonger l’insomnie de mes adversaires politiques. Ceux qui croient dur comme fer que je vais annoncer, tout de go, que je ne serai pas candidat à un second mandat vont devoir attendre.

Un mot sur le remaniement ministériel annoncé ….

Excepté huit ministres, y compris le Premier ministre, tous les autres vont faire valoir leurs « droits à la retraite gouvernementale ».
Les marches, suscitées par mon projet de révision constitutionnelle, m’ont permis de savoir qui est qui ? Qui peut quoi ? Qui est au gouvernement pour quoi ?
Je vais me débarrasser de tous ces ministres qui font semblant d’être avec moi, sans être avec moi. Crois-moi, Le Mollah, j’ai tiré beaucoup de leçons de cette affaire.

Paraît que depuis l’annonce du remaniement ministériel, certains ministres  passent leurs nuits dans la case sacrée de leurs féticheurs…..

Je suis au courant de tous les sacrifices,  auxquels se livrent certains ministres,  pour m’empêcher de faire ce remaniement. Ils perdent leur temps et leur argent. Il se fera ! Ce n’est qu’une question de jours.
Propos recueillis
par Le Mollah Omar

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.