IBK célèbre les quatre ans de son arrivée au pouvoir et dresse son bilan

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

4 septembre 2013 – 4 septembre 2017. Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta célèbre le 4e anniversaire de son arrivée au pouvoir. Alors que son opposition dresse un « bilan négatif » de son action à la tête du pays, dans un entretien accordé à la télévision nationale il a lui évoqué un bilan globalement positif.

« Un grand regret pour moi ? Nous n’avons pas été plus diligents dans la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger », c’est par cette phrase que le président malien a terminé son entretien avec la presse officielle. C’est par le même sujet, la situation dans le nord de son pays qu’il l’a débuté.

Pour lui, les prémices de la paix sont néanmoins là. Il évoque le dernier séjour du gouverneur de Kidal (représentant de l’Etat) dans cette localité aux mains des ex-rebelles, une première depuis plus de trois ans. Faut-il négocier avec Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa, deux chefs jihadistes maliens du Nord et du Centre ? Ils se sont auto-exclus en tuant, en choisissant le terrorisme comme mode d’action, explique le président IBK, qui ajoute que s’ils veulent revenir dans les rangs, pourquoi pas, mais ils répondront de leurs crimes.

La situation sécuritaire au centre du Mali inquiète le président IBK qui promet : son gouvernement continuera à mobiliser les fonds pour équiper l’armée, pour lutter contre l’insécurité, pour faciliter la mise sur pied de la force G5 chargée de lutter contre le terrorisme dans le Sahel.

Sur un autre sujet, il est tout fier de son programme d’urgence présidentiel, destiné à aider les populations maliennes dans le besoin. Accusé ou soupçonné d’acheter des adversaires, il répond un brin modeste, je n’en ai pas besoin, le président IBK est le Mali.

Source: RFI

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.