IBK : « avec moi, le bateau-mali peut chavirer ; mais il ne tanguera jamais !»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La situation sécuritaire se dégrade chaque jour davantage. Comme en témoigne l’enlèvement, jeudi dernier, aux environs de 20 heures, du juge du tribunal de première instance de Niono, à son domicile, par des hommes armés. La psychose est palpable ; dans les villes, comme à la campagne. Partout, le citoyen ne dort plus que d’un œil, voire d’un œil et demi. Alors, quelle solution ? C’est, entre autres, la question que nous avons posée au président de la Rue publique, Chef de l’Etat, chef suprême des Armées, président du conseil des ministres, président du conseil supérieur de la « Magostrature » …

Mr le président, en tant que chef suprême des Armées, quel message adressez-vous aux Maliens, qui ne dorment plus que d’un œil, voire d’un œil et demi ?

Qu’ils gardent leur calme, que la situation est sous contrôle !

Comment la situation peut être sous contrôle et qu’un juge puisse être enlevé, vers 20 heures, à son domicile, au cœur de Niono, et qu’une semaine après, aucune nouvelle de lui ?

Même si la situation est sous contrôle, Satan et son lieutenant sont capables de faire du mal. Il leur suffit, comme d’habitude, de se laver avec le pipi de chèvre pour passer inaperçus.

C’est qui Satan, c’est qui son lieutenant ?

Iyad Ag Ghali et son bras armé, Amadou Koufa !

Mais pourquoi nos forces armées et de sécurité ne se lavent pas avec le pipi de chèvre pour pouvoir leur tenir tête ?

J’en avais parlé au général Salif Traoré, ministre de la Sécurité ; mais, apparemment, il n’y croit pas un piètre mot

Qu’allez-vous faire, maintenant, pour redonner confiance aux Maliens, qui ne dorment plus ?

Le Mollah, je crois qu’il ne nous reste plus qu’à prier. L’heure est grave, très grave !

Mr le président, si la prière pouvait venir à bout de l’insécurité, les Maliens ont prié ; ils ont, tellement, prié qu’ils ont tous le front noir. N’est-il pas temps de trouver autre chose ?

Nous y travaillons !

Pourtant, le citoyen ne sent pas les choses s’améliorer ?

J’invite nos concitoyens à faire confiance au « Kankélintigui » que je suis ! Tant que je suis là, à Koulouba, le bâteau-Mali peut chavirer ; mais il ne tanguera jamais ! Parole d’IBK !

Ai-je bien entendu ?

Tu as bien entendu : avec moi, IBK, le bâteau-Mali peut chavirer ; mais il ne tanguera jamais !

Mr le président, l’enlèvement du juge de Niono, la semaine dernière, n’est-il pas une mauvaise publicité pour votre régime, mais surtout, pour vos souteneurs qui souhaitent que vous vous présentiez, en 2018, pour un second mandat ?

En quoi peut-il être une mauvaise publicité pour mon régime ?

Parce qu’il prouve, à suffisance, l’incapacité de votre régime à assurer la sécurité de vos concitoyens et de leurs biens, comme vous l’avez dit lors de votre prestation de serment

Pour l’heure, nous sommes toujours en 2017. L’élection présidentielle est, encore, loin de nous, de huit mois. Et en huit mois, tout peut changer. En huit mois, le miracle peut se produire. Surtout, avec moi, IBK : l’unique « Kankélintigui », le seul, l’inoxydable…

 

 

Propos recueillis
par Le Mollah Omar/ Canarddechaine.com

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire