Goundam : l’OMVF dote les producteurs d’équipements agricoles et de semences

0
40
L’Office de Mise en Valeur du Faguibine (OMVF) a procédé, lundi, 17 juillet 2017 à Goundam-ville, à la remise officielle des équipements agricoles et des semences aux producteurs de sa zone d’intervention au titre de la campagne agricole 2017-2018. La cérémonie officielle de remise a eu lieu dans la cour de la Direction générale de l’OMVF, sous la présidence du Préfet du cercle de Goundam, M. Karimou Coulibaly, du Directeur général de l’Office, M. Abacar Alzouma Maiga, en présence du sous-central Famory Kamissoko, du 2ème adjoint au maire, M. Hamadoun Diaouré, du représentant local du PNUD, M. Mahamadou Coulibaly ainsi que des maires respectifs de la zone d’intervention de la structure et des bénéficiaires.

C’est une lueur d’espoir pour les producteurs du cercle de Goundam avec l’annonce prometteuse de la saison hivernale présageant ainsi une bonne campagne agricole avant l’amorce de la crue. C’est pourquoi l’Office de Mise en Valeur du Faguibine (OMVF) a ajouté l’utile à l’agréable à travers l’appui aux producteurs en équipements et semences dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Restauration du Système Faguibine (PARF). Cela grâce à l’appui financier du Royaume de Norvège, à hauteur de cinq cent vingt cinq millions cinq cent mille FCFA (525 500 000 FCFA), pour permettre à l’office de mener des activités dans le domaine de relèvement économique des producteurs et d’accès aux services sociaux de base pour contribuer au démarrage de la 2ème phase du PARF.
Ce qui contribuera, dira le Directeur Général M. Abacar A. Maiga, à maintenir sur place les populations bénéficiaires et permettront la réussite de la campagne agricole 2017-2018, en améliorant la sécurité humaine, alimentaire et nutritionnelle. Ainsi, l’OMVF en partenariat avec le PNUD, a jugé nécessaire de distribuer des équipements agricoles (kits de maraichages et motopompes) et des semences (riz, mil, et sorgho) aux producteurs et productrices dans sa zone d’intervention à Goundam.
», a «L’OMVF et ses partenaires continuent leurs efforts d’appui aux producteurs et productrices de la zone. La présente cérémonie s’inscrit dans ce cadre. Il s’agit de la remise de 30 tonnes de riz sélectionné; 20 tonnes de mil;3 tonnes de sorgho; 7 groupes de moto pompes HR3; 65 groupes de moto-pompes pour le maraichage et 150 kits maraichersprécisé le DG M. Abacar A. Maiga.
Pour le 2ème adjoint au maire, M. Diaouré, la campagne agricole, cette année, serait porteuse d’espoir et de réussite. «Par cette aide généreuse aux producteurs et productrices de la zone d’intervention du Projet, en équipements agricoles et des semences sélectionnées de riz, mil et sorgho, nous sommes rassurés d’une campagne agricole 2017-2018 porteuse d’espoir et de réussite»¸a-t-il rassuré.
Pour la porte parole des bénéficiaires, Mariam Walett Abdou, cette action est salutaire et leur serait un  coup de pouce. «Je remercie, au nom des bénéficiaires, l’OMVF, ses partenaires et les autorités administratives du cercle. Nous sommes des maraichères et nous sommes confrontées à beaucoup de difficultés, notamment, en moto-pompes et en kits maraichers. Ces matériels dont nous venons de bénéficier allégeront nos peines. Nous sommes très contentes et nous en ferons bon usage», a-t-elle déclaré.
Exhortant les bénéficiaires à faire bon usage des matériels, le préfet du cercle M. Karim Coulibaly, a vivement salué l’exemplarité partenariale entre l’OMVF et le PNUD et a remercié également le Royaume de Norvège pour la prise en charge de la phase intérimaire 2017-2018 du Projet d’Appui à la Restauration du Système Faguibine (PARF). «Nous pouvons dire sans risque de nous tromper que l’OMVF et ses partenaires ont fait un grand retour auprès de  nos braves populations. Que le ministère de l’Agriculture en soit remercié», a salué le maire.

Depuis 2016, l’OMVF s’est attelé au montage, à la validation du PC-RDSF et à la recherche de financement à hauteur de 44 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du Programme de Restauration et de Développement du Système Faguibine. Malgré l’accompagnement du Royaume de Norvège estimé à 525 millions de FCFA, selon M. Abacar A. Maiga, l’OMVF est dans l’expectative de la mobilisation des ressources financières. «Au jour d’aujourd’hui, aucun financement n’est encore acquis dans le cadre du Programme Cadre pour la Restauration et le Développement du Système Faguibine», a-t-il déclaré.
Selon lui, les préparatifs actifs d’une Table ronde des Partenaires techniques et financiers sont en cours, une stratégie de mobilisation des ressources ciblant plusieurs PTFs à savoir : Norvège, Suède, Suisse, France, Pays-Bas, UEMOA, PNUE, PNUD, PAM, BAD, BOAD, BADEA, AEDD, etc.
Le Directeur général de l’OMVF a rassuré que leur préoccupation majeure est d’assurer la mise en eau des mares et des lacs et le désenclavement interne.

 
Par A. M. Bangou
depuis Goundam