Goundam : entre enlèvements de véhicules et saisie de matériels

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Du vendredi au samedi derniers, alors que la Force Barkhane procédait à une vaste opération antiterroriste dans le cercle de Goundam et à la saisie d’une quantité importante de matériels, les bandits armés continuent leur enlèvement de véhicule en pleine ville sans inquiétude.

La Force Barkhane a procédé, vendredi, 17 novembre dernier, a une vaste opération antiterroriste dans le cercle de Goundam (région de Tombouctou) ayant permis la saisie d’une quantité importante de matériels de guerre, selon une source militaire malienne. Ces matériels sont composés entre autres, des armes, munitions, explosifs, mines et véhicules. Plus d’une dizaine de suspects auraient été interpellés. Selon nos sources, cette opération d’envergure a conduit Barkhane à Soumpi où elle a procédé aux fouilles de la base du mouvement armé CPA (Congrès pour le Progrès dans l’Azawad).
Cette action vivement saluée par les populations intervient après que des terroristes aient enlevé deux grands bandits armés sur l’axe Goundam-Tombouctou.
Enlèvement d’un véhicule par des individus armés
Les bandits poursuivent en toute impunité leurs opérations de braquage en pleine ville sans s’inquiéter. Il en est ainsi à Goundam-ville avec l’enlèvement du véhicule de l’ONG ALIMA dans la soirée du samedi vers 19h. Deux individus armés non identifiés à moto ont enlevé samedi soir un véhicule de l’ONG ALIMA sise au quartier Haribanda. Selon des sources concordantes, les deux bandits armés étaient à moto et guettaient le véhicule au moment où le chauffeur devait venir prendre leur chef au service aux environs de 19h. Arrivé devant la porte de l’ONG, le chauffeur aurait été menacé avec une arme par l’un des assaillants.
Le chauffeur sorti du véhicule, l’assaillant s’est enfui avec ledit véhicule alors que le premier était déjà parti avec la moto. Les vigiles n’ont pu rien faire car ils étaient sans arme. Aussitôt alertées, les FAMA sont venus faire le constat.
Rappelons que ce genre d’action est devenu monnaie courante à Goundam-ville malgré la présence des FAMA, la Minusma et les groupes d’autodéfense. En moins de trois mois, quatre véhicules enlevés.

 
Almoudou Mahamane avec Canarddechaine.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Les commentaires sont fermés.