Filière coton : Les paysans proposent une voie de sortie de crise

0

Avec des propositions concrètes de sortie de crise, des paysans se sont engagés à aider le gouvernement. Si tout se passe bien, la grave crise qui divise les cotonculteurs sera bientôt derrière les paysans. C’est dans une lettre qu’ils se sont adressés à la ministre de la Santé et de l’Action sociale qui est la patronne des faitières de la corporation paysanne.

Ils ont d’abord fait un rappel sur les procédures d’organisation des élections. Selon les paysans, en novembre 2019, le Président par Intérim de leur organisation avait envoyé les termes de référence de renouvellement des instances des Sociétés coopératives aux quatre fédérations régionales des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali, à savoir : Koutiala, Sikasso, Kitaet Fana/Ohvn.

Les Sociétés coopératives des producteurs de coton (SCPC) à la base ont été renouvelées sans incident majeur en janvier et février 2020. Courant mars 2020, les renouvellements des Sociétés Coopératives des Unions secteurs ont démarré.Le 13 mars 2020, la Direction nationale de la Protection sociale et de l’ »économiesolidaire a adressé la lettre (n°054/Dnpses) au Président par intérim de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton en demandant la suspension des activités de renouvellement suite à des constats de dégradation du climat social dans certains secteurs de la fédération régionale des Sociétés coopératives des producteurs de coton de Koutiala.

Une mission de supervision

Quelques jours après, une mission de conciliation a été dépêchée sur le terrain pour échanger avec les producteurs afin de dissiper la tension. Après cette mission, la Direction nationale de la protection sociale et de l’économie solidaire a adressé la lettre n°079/DNPSES du 07 mai 2020 au Président par Intérim de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton en demandant la relance des activités de renouvellement. A partir de cette lettre, les travaux de renouvellement ont repris.

La mission de supervision composée de deux cadres de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton, à savoir Mamadou Lamine Sylla, chargé des renforcements des capacités, Bocar Touré,conseiller juridique et deux cadres de la Direction nationale de la Protection sociale et de l’économie solidaire, à savoir Mamadou  Diarra,chef division promotion économie solidaire et NouhoumLandrouré,chef section réglementation et suivi des sociétés coopératives a sillonné la zone cotonnière. Il ressort des conclusions du rapport de mission que les renouvellements dans les Fédérations régionales de Sikasso, Fana/Ohvn et Kita se sont déroulés dans des conditions transparentes et conformément aux textes de l’Ohada.

La Fédération régionale des Sociétés coopératives des Producteurs de coton de Koutiala, après de longues procédures judiciaires, a été mise en place le 05 juillet 2021 sur supervision de l’Agent de la directionnationale de la Protection sociale et de l’Economie solidaire.

En outre, le rapport de mission a définitivement attesté la validité des élections dans sa conclusion, car 3 Fédérations sur 4 étaient renouvelées dans la transparence et conformément à l’acte uniforme de l’Ohada relatif aux droits des sociétés coopératives. Par la suite, le 05 juillet ; la Fédération régionale de Koutiala a été mise en place sans aucun incident selon l’agent du développement social et le PV de l’huissier de justice présent sur le lieu.

Après la mise en place de la Fédération régionale de Koutiala, l’Assemblée générale extraordinaire du 10 juillet 2021 a mis en place le Bureau de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton. Elle a vu la participation de toutes les Fédération Régionales des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton avec ses 20 délégués en raison de 05 délégués par Fédération Régionale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton.

Il y avait 02 candidats : Bakary Togola et Bakary Koné. Après le vote par bulletin secret, Bakary Koné a eu 13 voix sur 20, contre Bakary Togola : 07 voix sur 20 donc Bakary Koné a été élu Président de la Confédération des Sociétés Coopératives Producteurs de Coton avec une majorité absolue. Un procès-verbal et une liste de présence ont été signés par tous les participants. Cette Assemblée s’est déroulée sous la supervision d’un huissier de justice assermenté.

Une plainte a été faite au niveau du Tribunal de Commerce déposée par Bakary Togola, au motif que demander l’annulation de l’Assemblée Élective du Bureau, le juge dans son ordonnance a débouté la partie plaignante sous motif que sa plainte n’est pas fondée et que le bureau ne souffre d’aucune irrégularité. Une autre plainte a été faite au niveau du Tribunal de Grande instance de la Commune III du District de Bamako par trois associations demandant la dissolution du Bureau, là aussi la plainte a été jugée mal fondée pour défaut de qualité.

Ces décisions de justice attestent la régularité des membres du Bureau et démontrent les bonnes organisations des élections de renouvellement.

Propositions de solutions

Au regard de l’importance du coton dans l’économie malienne, une crise au sein de cette filière menacerait sérieusement la campagne 2022-2023. Pour une sortie de crise et soutenir le Président de la Transition et son Gouvernement dans les missions de refondation du Mali, le Bureau élu de la Confédération des Sociétés Coopératives propose une large ouverture des bureaux depuis le niveau secteur jusqu’au niveau national en passant par le niveau région pour que toutes les composantes des producteurs de coton se retrouvent dans une convergence de vue.

Le Bureau élu a plusieurs fois manifesté son souhait de rouvrir le Bureau sous le leadership des plus hautes autorités. Selon les paysans, l’ensemble du peuple malien doit faire un front commun afin que les défis de la sécurité alimentaire et la première place du Mali en Afrique de l’Ouest dans la production cotonnière soient maintenus.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues afin de créer une véritable cohésion entre les producteurs de coton.

Nampaga KONE

Source:La Preuve

Partager.