Environ 200 jeunes recrutes pour soigner : l’image du pouvoir sur les réseaux sociaux

0
15

Le pouvoir n’entend plus rester comme un simple spectateur, face à l’influence des réseaux sociaux sur la jeunesse. Après avoir tenté, sans succès pour l’instant, de mettre fin au dénigrement dont il fait l’objet sur « fessebook », pardon Facebook, le régime IBK décide, cette fois-ci, de mettre la main à la pâte.
Selon nos informations, près de 200 jeunes auraient été recrutés par un proche, voire très proche, du pouvoir pour soigner l’image du régime IBK  sur les réseaux sociaux. Triés sur le volet, ils seraient chargés de porter la contradiction aux traditionnels activistes, dont le jeu favori est de dénoncer les tares du régime IBK ; mais surtout, de faire passer « Maninka Bourama » comme le meilleur Chef d’ Etat que le Mali n’ait jamais eu.
Abandonné par les leaders religieux, qui avaient contribué à son élection, sans bilan digne de ce nom, IBK et ses proches ne manquent pas d’initiative pour rester au pouvoir. Mais cette fois-ci, ils ont du souci à se faire : les Maliens d’aujourd’hui ne sont plus ceux de 2013, qui ne juraient que par le candidat IBK. Ils savent, désormais, qui est qui ? Et qui peut quoi ?

 
Oumar Babi

LAISSER UN COMMENTAIRE