Emmanuel Macron, président de la république française

0

Depuis que Reuters, l’agence britannique d’information, a annoncé que Bamako s’apprête à signer un contrat avec le Groupe Wagner, Emmanuel « Macaroni », pardon Macron, ne dort plus que d’un œil, voire d’un œil et demi. Il use de tous le moyens – diplomatique et politique – pour qu’il n’y ait pas de rapprochement entre le Mali et la Russie.
En dépit de l’échec de Barkhane au Mali et au Sahel, la France persiste. Et signe. Comme si, le Mali est toujours une colonie de la France. Comme si, l’indépendance du Mali n’est que théorique.
Bref, la France croit dure comme fer, que le Mali n’a pas le droit de choisir un autre partenaire que lui.
Outre Macron, c’est toute l’élite politique française qui est au bord de la crise de nerf. Car, au rythme où vont les choses, d’autres pays tenteront d’emboiter le pas au Mali, en s’affranchissant du joug français.
En dépit des gesticulations stériles de la France, le président de la Transition reste droit dans ses rangers. De quoi donner des cheveux blancs au tout-jeune président français. Qui semble avoir perdu le Nord au Nord. La messe a été dite. Requiem !

Mohamed El Heîba /Canarddechaine.com

Partager.