EMK : le Mali doit s’assumer

0

Le mouvement Espoir Mali Koura (EMK), pour la sortie de crise, propose une mobilisation générale contre la guerre qui est imposée au Mali.

Le coordinateur du mouvement EMK, Cheick Oumar Sissoko, explique qu’il est temps que les enfants du Mali se mobilisent pour mettre fin à cette guerre imposée au Mali. « Il est évident que la seule voie à suivre et dans l’urgence est la mobilisation générale contre la guerre, les tentatives de déstabilisation de la France, l’occupation de Kidal par cette même France, l’accord de défense et de coopération militaire, la complicité affichée de la Minusma et le défi des restaurateurs et autres caciques du défunt pouvoir».

Il explique que l’EMK a réfléchi et mis en place une proposition de sortie de crise. Le mouvement Espoir Mali Koura propose une vaste campagne de sensibilisation, de communication et de mobilisation des populations pour la citoyenneté et une collaboration patriotique avec les FAMa. Selon EMK, l’opportunité sera donnée à ceux qui veulent déposer les armes pour s’insérer dans la communauté nationale.

Il propose aussi de créer une armée de métier d’hommes courageux et valeureux, bien équipés et bien nourris, de recruter 1 500 hommes dans chaque cercle, faire un partenariat avec l’Algérie, la Russie et la Chine dans le respect de la souveraineté nationale et l’acceptation du programme de développement du Mali. Pour l’EMK, cela permettra de casser les reins aux terroristes et mercenaires.

Pour Cheick Oumar Sissoko, coordinateur du mouvement EMK, le Mali Koura est possible. « Il faudra juste que le Mali s’assume et prenne la responsabilité des opérations de l’armée en partenariat avec les pays qui respecte notre souveraineté et acceptera nos programmes de développement », affirme-t-il.

Hamady Sow

Source : Mali Tribune

Partager.

Publier un commentaire