Dans une Lettre ouverte de Rokia Traoré, au président IBK

0
120

Ce qui m’a fait le plus grand plaisir à travers cette opportunité liée au sommet France-Afrique était le fait de pouvoir pour la première fois, Monsieur le président, vous faire entendre vous et la première dame, le travail musical et artistique que j’entreprends depuis quelques années avec des artistes maliens dans le cadre de ma fondation totalement portée par moi et quelques amis qui aiment la culture malienne. Ma déception est grande, d’autant qu’aucune explication ne m’a été donnée à cette annulation tardive.

B.D.