Daba Diawara, président du PIDS

0
201

Le bilan des trois premières années d’IBK ne nous donne pas satisfaction. Ce que le peuple avait espéré avec son élection, ne se concrétise pas, ni sur le plan sécuritaire, ni sur le plan de la gouvernance. Nous avons une appréciation très négative de la gestion du président de la République et de son gouvernement. C’est pourquoi, nous maintenons notre appartenance à l’Opposition républicaine et démocratique.