Crise entre le mali et la Cedeao : les autorités de la transition se tournent vers le Togo

0

Une délégation malienne conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop s’est rendue au Togo du 03 au 04 mai 2022 pour une réunion de travail bilatérale entre les deux pays. La délégation malienne est composée, outre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, du ministre de l’Economie et des Finances, Aflousseyni Sanou, du ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembele Madina Sissoko et d’autres personnalités.

A l’entame de son discours, le chef de la diplomatie malienne appelle le Togo à continuer à faciliter le dialogue entre le Mali et la communauté internationale. Selon le ministre Diop, cette réunion de travail s’est ouverte à Lomé entre le Togo et le Mali pour discuter de la crise malienne et travailler pour lever les obstacles afin de pouvoir faciliter la vie des Maliens et des Maliennes, mais également, renforcer la solidarité entre les populations. « Nous voulons travailler ensemble avec le Togo pour renforcer les liens économiques et commerciaux pour pouvoir subvenir aux besoins essentiels de nos populations. « Nous sommes disposés à regarder ensemble tous les obstacles que nous pouvons lever dans ce sens » dit le ministre des Affaires étrangères. Il a aussi a demandé au président togolais, Faure Gnassingbé à continuer de faciliter le dialogue entre le Mali et les autres pays voisins, avec l’ensemble des États de la CEDEAO, l’UEMOA, et l’ensemble de la communauté internationale pour faire en sorte que toute la CEDEAO puisse sortir grandie de cette situation. « Parce qu’il y a d’autres défis extrêmement importants et préoccupants, aujourd’hui, comme la stabilité, le terrorisme et la crise ukrainienne qui attendent » poursuit-il. Le chef de la diplomatie malienne a enfin remercié le chef de l’État togolais pour ses prises de position publique sur la sortie de crise au Mali en promouvant l’entente et le dialogue au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.
« Dans le cadre du renforcement de coopération entre nos deux pays, les secteurs privés de nos deux pays, pourraient être appelés à jouer un rôle primordial dans la mise en place de ces projets de coopération. En ce sens, nous voulons faciliter les contacts entre les organisations professionnelles, les centres d’affaires, les hommes et femmes d’affaires » indique le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey. Le ministre Dussey réaffirme la constante disponibilité du gouvernement togolais à accompagner le Mali aux plans politique et sécuritaire en vue de la restauration de l’ordre constitutionnel, de la paix, de la stabilité et de l’intégrité de son territoire. Pour le Togo, seul un dialogue permanent et constructif avec les autorités de la transition malienne créera les conditions d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel et d’efficacité de la lutte contre le terrorisme.
Les deux parties ont échangé sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et régional. Abordant les questions régionales et multilatérales, les deux parties ont pris note du communiqué final du dernier sommet de la conférence des chefs d’États de la CEDEAO sur la situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso, tenu le 25 mars 2022 à Accra, au Ghana. Au cours de la visite de travail, le ministre Abdoulaye Diop, porteur d’un message du président de la Transition malienne, le colonel Assimi Goïta, a été reçu en audience par le président République du Togo, Faure Gnassingbé.

Falaye Sissoko /Canarddechaine.com

Partager.